Construction automobile en Algérie : Tebboune s’exprime

Algérie – Après plusieurs mois de suspension, le président Abdelmadjid Tebboune se prononce au sujet de la reprise de la construction automobile. Découvrez le discours du chef de l’État à ce propos, ce dimanche 05 décembre 2021. 

En effet, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé un message fort concernant le retour de la construction automobile en Algérie. Cela en marge de son discours d’inauguration de la Conférence nationale pour la relance économique. Ainsi, le chef de l’État a évoqué la reprise des usines d’assemblage de voitures. Mais il a relié cette reprise ala disponibilité de la pièce détachée sur le marché. C’est ce que relate le quotidien Ennahar

Selon lui, il faut faire d’abord des recherches sur la production de la pièce détachée. En plus, il faudra lancer la production des pièces de rechange au niveau local. Cela avant de passer à la fabrication de véhicules. Tebboune a affirmé que l’Algérie est capable de fabriquer des pièces détachées. Il a souligné qu’elles peuvent être également destinées à l’exportation. Et ce, vers les pays africains et l’Europe

Puis, le Président a regretté qu’aucun investisseur n’ait osé s’aventurer dans ce domaine. En revanche, il a déclaré la levée du gel sur 581 dossiers d’investissement. Chose qui permettrait la création de 75.000 nouveaux postes d’emploi. Abdelmadjid Tebboune a également rappelé la nécessité d’une production nationale. Il a insisté sur la réduction des importations. Ajoutant qu’il est déraisonnable d’importer des matériaux construits localement. 

Tebboune ouvre les portes de l’investissement local 

Dans le même discours, le président a appelé les responsables à contribuer au déblocage de projets. Soulignant qu’il protégerait personnellement les responsables propres. Par ailleurs, Tebboune ouvre les portes de l’investissement local à toutes les compétences nationales et étrangères. Il a appelé tous les intéressés à s’engager dans cette entreprise ambitieuse. « Une nouvelle page s’ouvrira entre l’investisseur et l’administration. Et une relation de confiance se créera », promet-il. 

Le Chef de l’État a également souligné que l’intérêt national passe avant tout le monde. Et qu’il n’y aura pas de conflit entre l’investisseur et l’administration. Le gouvernement travaillera pour réaliser tous les fondements nécessaires. Cela pour réaliser un développement industriel durable. Le gouvernement soutiendra aussi tous les efforts pour construire une industrie solide. 

En outre, Tebboune a présidé samedi l’ouverture de la Conférence nationale pour la relance économique. Celle-ci est conduite cette année sous le slogan (Ensemble pour relever le défi). Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme du Président. Ainsi que dans la concrétisation du plan d’action du gouvernement.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes