AccueilÉconomieAutomobileConstruction automobile Algérie : « Il faut 150.000 voitures de chaque type...

Construction automobile Algérie : « Il faut 150.000 voitures de chaque type pour réussir le projet »

Automobile – La réussite du projet de construction automobile en Algérie dépend de la production de 150.000 voitures et plus de chaque type. Dzair Daily rapporte pour vous plus de détails à ce propos dans l’édition de ce samedi, 20 août 2022. 

Le président du Conseil National Consultatif pour le Développement de la Petite et la Moyenne Entreprise (CNCDPME), à savoir Adel Bensaci, a révélé que la réussite du projet de construction automobile en Algérie nécessite la production de 150.000 voitures de chaque type. Cela, afin de faire face à la forte demande et satisfaire le marché automobile national. Il s’agit là de ce que rapporte le quotidien spécialisé Autobip

Selon le même responsable, cette production ne fera que répondre aux attentes de l’Algérie. En effet, cette dernière vise à transformer et améliorer le secteur automobile national, a-t-il affirmé. Par ailleurs, il convient de noter que les besoins de ce secteur sont estimés à 400.000 voitures / an. En revanche, le président du CNCDPME a souligné l’importance des exportations de ces véhicules à l’étranger. 

Cela, en vue de bénéficier des entrées de devises étrangères. Plus encore, Bensaci a appelé les autorités algériennes à suivre l’avis des spécialistes. Et ce, afin d’éviter l’échec similaire qu’a précédemment connu l’Algérie. Ce n’est pas tout ! Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, suivez la seconde partie de cet article.

Construction automobile en Algérie : plus de détails 

À noter que le président de la CNCDPME, Adel Bensaci, a dévoilé le nombre de sous-traitants engagés dans la production des pièces et accessoires automobiles. Soit, seulement 20 sous-traitants, dont ceux qui ont, auparavant, travaillé dans la production de ces dernières. 

En outre, selon le responsable, les autorités concernées prévoient d’accorder la priorité à ces constructeurs de pièces automobiles. Étant donné qu’ils ont acquis de l’expérience au niveau des anciennes usines de montages automobiles. En sus, le président a appelé à l’amélioration de la qualité de ces sous traitants. Et ce, dans le but d’assurer la qualité de la production de ces différentes pièces.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes