Connexion internet en Algérie : Vers le doublement des capacités en 2021

Algérie – Le ministère de le Poste et des Télécoms a apporté des précisions au sujet de l’amélioration de la connexion internet haut débit/très haut débit en Algérie pour l’année 2021.

En effet, dans un bilan rendu public ce 08 février, le ministère de le Poste et des Télécommunications a détaillé les nouvelles mesures concernant l’amélioration le qualité de la connexion internet haut débit/très haut débit en Algérie pour l’année 2021. Ainsi, la bande passante internationale en Algérie, dont la capacité est 2,4 Térabit/seconde, sera doublée au cours de l’année 2021.

« La bande passante internationale est passée de 1.7 à 2.4 Tbps [Térabit/seconde] entre janvier 2020 et janvier 2021. Cette capacité [de la connexion internet en Algérie] sera doublée durant l’année 2021 »; indique le document du ministère des Télécoms.

| Sur le même sujet : Algérie Poste, connexion internet 2021, e-paiement.. Les précisions de Boumzar

Dans ce sillage, le ministère a souligné que cette démarche visait à améliorer le qualité de le connectivité internet haut et très haut débit en Algérie. Il rappelle à cet égard la mise en exploitation, de manière effective, du système de câbles sous-marins OrVal/AlVal [reliant Oran-valence et Alger-Valence] le 31 décembre 2020, dont la capacité globale peut atteindre les 40 Tbps.

Pour rappel, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar avait expliqué le 27 décembre dernier sur les ondes de la Radio Chaîne I, qu’Algérie Télécom allait procéder à l’installation de nouvelles stations de diffusion et qu’une amélioration de la connexion internet se fera sentir d’ici la fin du mois de janvier 2021.

| Lire aussi : Algérie Télécom : Un appel pour la baisse des prix d’internet

Soulignons par ailleurs que le gouvernement avait décidé, depuis le début de l’année 2021, la réintégration de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) sur les prix d’internet. Une mesure qui obligera les clients d’Algérie télécom de payer près de 19% de plus pour le prix d’internet.

Face à cette mesure qui est entrée en vigueur le 31 décembre dernier, le député et membre de la Commission des finances et du budget au Parlement (APN), El Houari Tigharsi, avait annoncé avoir saisi le ministère des Finances; afin de demander un report de cette augmentation des prix d’internet.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes