Confinement et fermeture des frontières en Algérie : le ministre de la Santé s’exprime

Algérie – Le ministre de la Santé Abderrahmane Benbouzid a répondu à la question dont se posaient de nombreux citoyens algériens concernant la fermeture des frontières et un retour au confinement. Les détails, juste en bas de cet article. 

En effet, dernièrement la situation sanitaire a connu une recrudescence de cas Covid-19 dans le monde entier. Mais aussi l’apparition d’un nouveau variant Omicron qui présenterait un risque accru pour la santé publique mondiale. À cet égard, le ministre du secteur de la Santé en Algérie s’est exprimé et écarte la possibilité d’un retour à un confinement total. 

Sans surprise, l’épidémie a repris de plus belle une nouvelle fois. Pour cette raison, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a abordé la situation épidémique dans le pays ce samedi 04 décembre. Notamment sur une éventuelle réinstauration d’un confinement total en Algérie. D’après ses dires, le confinement général représente un scénario écarté. Du moins pour l’instant. 

Il déclare à ce propos « actuellement, nous ne pensons pas à une fermeture totale ». Toutefois, dans le cas où la situation s’aggrave encore. Des mesures drastiques peuvent être prises. « sauf en cas de catastrophe » a-t-il indiqué. C’est comme ça qu’un confinement total pourrait se dessiner. La Patrie News relate l’information. 

Benbouzid s’exprime à propos du variant Omicron

Par ailleurs, Benbouzid a également évoqué le nouveau variant Omicron. À ce propos, il indique que pour l’heure rien n’est prouvé. « Il est tout à fait normal d’appréhender l’apparition de nouveaux variants » a-t-il déclaré au sujet de la nouvelle souche du coronavirus. Celle-ci inquiète au plus haut point les spécialistes du monde entier. 

À cet effet, l’Institut Pasteur d’Algérie a souligné récemment l’importance primordiale de la vaccination contre le coronavirus. Afin de faire face à la propagation du virus et de ses mutations. Notamment avec l’apparition du variant Omicron, qui s’est récemment répandu dans plusieurs pays africains.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes