ActualitéAlgérie

Confinement en Algérie : Port du masque en voiture de nouveau obligatoire

0
algérie masque voiture
S'abonner :

Algérie – Un communiqué des services du Premier ministre est venu lundi indiquer le durcissement des mesures restrictives. Il s’agit d’une « série de dispositions visant à renforcer la démarche progressive et flexible adoptée » face au coronavirus. Ainsi, l’obligation du port du masque dans la voiture est de retour en Algérie.

La hausse du bilan épidémiologique en Algérie a incité les autorités à reconduire le confinement partiel actuel jusqu’au 13 juillet prochain. Parallèlement à cette reconduction, les pouvoirs publics ont décidé de durcir les mesures préventives contre la propagation du coronavirus. Le port du masque obligatoire dans la voiture en Algérie, dont ont été déchargés les automobilistes et leurs passagers le 16 juin dernier, marque son retour.

Dans ladite « série de dispositions » et à côté de « l’interdiction formelle de tout type de rassemblement et de regroupement familial (mariages, circoncision…) », figure le dressage de procès verbaux systématiques. Cela contre, entre autres, tout « contrevenant à la mesure du port obligatoire du masque ».

C’est de cette manière que le communiqué réintroduit la bavette obligatoire dans les voitures des Algériens. Le document officiel parle de « réinstauration de l’obligation du port obligatoire du masque dans les véhicules particuliers ». Cette mesure est valable « que ce soit pour le conducteur ou les autres passagers »; précise le communiqué des services d’Abdelaziz Djerad.

Port du masque dans les voitures : Rétrospective de la mesure en Algérie

Le 2 juin 2020, Lotfi Boudjemaa, procureur général près la Cour de Constantine, s’est prononcé dans les médias. Il a indiqué ce jour-là que la soustraction à l’application du port du masque dans les voitures peut représenter un délit aux yeux du code pénal. Par conséquent, les sanctions légales aux contrevenants peuvent y aller d’une simple amende à une peine de 3 jours d’emprisonnement.

Le lendemain, le procureur général près de la Cour d’Alger  s’est à son tour exprimé. Sid Ahmed Merrad a donc rappelé que le port du masque concerne tous les occupants de la voie publique. Il a ensuite expliqué que la voiture fait partie de la voie publique, lors ce qu’elle roule sur la route.

Le Premier ministre a par ailleurs émis une instruction le 16 juin. Abdelaziz Djerad a notifié les walis à cette occasion. Ceci dans le cadre de la première phase du déconfinement à qui on a donné le coup d’envoi deux jours plutôt. La notification concernait le fait que les particuliers n’étaient plus tenus de porter le masque de protection; à l’intérieur de leurs véhicules. À présent par contre, l’obligation réapparait sur scène.

Article recommandé :  Ouverture des frontières en Algérie : Vers la création d’une liste « rouge » ?

Coronavirus en Algérie : Confinement de 29 wilayas jusqu’au 13 juillet

Article précédent

Algérie : Tebboune ordonne de dynamiser le transport Aérien et Maritime

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.