AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantConcours doctorat 2023 Algérie : les dates fixées

Concours doctorat 2023 Algérie : les dates fixées

Algérie – Le ministère de l’Enseignement supérieur vient de dévoiler les dates du concours de doctorat pour l’année 2023. Dzair Daily vous en dit plus à ce sujet dans la suite de cet article du 5 décembre 2022.

En effet, les dates de la tenue du concours de doctorat 2023 en Algérie viennent d’être rendues publiques par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. La période s’étalant du 15 janvier au 15 février 2023 a été attribuée à la tenue de ces épreuves. Il s’agit de ce que rapporte le quotidien généraliste arabophone Echorouk.

Dans le détail, c’est le décret exécutif n°22-208 qui définira le régime d’études et les modalités d’obtention des diplômes d’études supérieures. Avec l’entrée en vigueur de modifications apportées par ce décret, l’appellation du doctorat sera désormais unifiée. et les appellations « doctorat en sciences » ou encore « LMD » laisseront place au terme « Docteur ». Celui-ci regroupera tous les étudiants ayant passé les étapes nécessaires pour obtenir ce titre.

Cette nouvelle mesure a pour but d’accroître la visibilité du système d’enseignement supérieur algérien sur la scène internationale. Dans ce contexte, le ministère de l’Enseignement supérieur a accordé le droit d’assurer la formation doctorale, d’une durée de 3 ans à 53 universités à travers le pays. Mais aussi 7 centres universitaires et 30 écoles supérieures.

Concours doctorat 2023 : les dates des épreuves dévoilées

Ainsi, les épreuves des concours seront écrites. Et les candidats auront la possibilité de s’inscrire dans plusieurs universités à la fois pour y passer les épreuves. On constate cette année que certaines universités ont augmenté le nombre de places pédagogiques ouvertes. Tandis que d’autres l’ont diminué. Néanmoins, on ignore pour l’heure le nombre définitif de places pédagogiques ouvertes.

Il faut savoir que le concours de doctorat est ouvert aux étudiants titulaires d’un master. Ou d’un diplôme étranger équivalent. Aussi les diplômés des écoles d’enseignants, ayant fait un cursus de 5 ans peuvent passer ce concours sans pour autant avoir besoin du master. En revanche, les titulaires de diplôme d’ingénieur d’état, les architectes et les vétérinaires n’ouvrent pas droit au concours.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes