AccueilÉconomieAutomobileConcessionnaires automobiles en Algérie : le cahier des charges garantit ses droits...

Concessionnaires automobiles en Algérie : le cahier des charges garantit ses droits au client ?

Automobile – Depuis la publication du nouveau cahier des charges en Algérie, une seule question taraude l’esprit du citoyen et elle concerne ses droits auprès des concessionnaires automobiles. Dzair Daily vous en dit davantage dans son édition du samedi 19 novembre 2022. 

En effet, le nouveau cahier des charges régissant les conditions et les modalités de l’activité de concessionnaires automobiles en Algérie a été publié, jeudi dernier. Il tend bel et bien à protéger le consommateur algérien, tel que souligne le Journal officiel (JO) n°76. C’est ce que rapporte le média arabophone Awras

Nous vous invitons à lire les lignes qui suivent pour en savoir plus. Dans le détail, le décret a souligné la nécessité de livrer, dans les plus brefs délais, la nouvelle voiture au client. La livraison ne doit effectivement pas dépasser une durée de 45 jours. Cela à partir de la date de la commande.

Dans le cas où le client règle la totalité du montant, le concessionnaire agréé est tenue de lui remettre le véhicule au plus tard dans les 7 jours qui suivent. Toutefois, ces délais peuvent être prolongés. Soit par un accord commun entre les deux parties. En cas de désaccord avec le client, le concessionnaire doit, dans un délai de 8 jours, restituer au client le montant de l’acompte. Ou alors le prix total versé.

Cela, avec une majoration de 10 % du prix payé. Selon la même source, dans l’éventualité où le l’agent demande un acompte lors de la passation de la commande, la valeur du montant ne pourra en aucun cas excéder 10% du prix de vente. Le cahier des charges impose également aux concessionnaires de garantir le véhicule livré. 

Le tout sans imposer de frais supplémentaires à la clientèle. L’acheteur doit, lui, effectuer toutes les révisions périodiques. Ces dernières se feront au niveau du réseau de mandataires.

Importation de voitures neuves en Algérie : plusieurs avantages pour le client 

Lorsque le véhicule importé contient des défauts de fabrication, les concessionnaires doivent alors réparer, remplacer ou restituer son prix au client. En ce qui concerne le cas d’arrêt pour réparation dépassant les 48 heures, ces derniers sont appelés à mettre une voiture de remplacement à la disposition du client.

Quant aux véhicules industriels, le concessionnaire doit indemniser le client pour le manque à gagner causé par un arrêt. Il doit le justifier par des documents probants. Quant à la distance précisée dans la garantie, elle est de 80.000 km en 5 ans. Cela, pour les véhicules industriels.

Mais elle ne concerne pas les remorques, les semi-remorques et les véhicules à usages spéciaux. Pour les engins de tourisme et utilitaires légers, la distance de garantie est de 100.000 km en 5 ans. S’agissant des motocycles, la distance est de 8.000 km dans la limite des 36 mois. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes