24.9 C
Alger
24.9 C
Alger
dimanche, 21 juillet 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieVotre ArgentComptes CCP d'Algérie Poste et bancaires en chiffres

Comptes CCP d’Algérie Poste et bancaires en chiffres

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le directeur général de la Banque de l’agriculture et du développement rural (BADR), Mohand Bourai en l’occurrence, a annoncé que notre pays recense 20 millions de comptes CCP d’Algérie Poste et 12 millions de comptes bancaires, contre seulement 1,5 millions de cartes bancaires. 

En effet, Mohand Bourai a révélé qu’on a un nombre de 12 millions de comptes bancaires dans le pays, en plus de 20 millions de détenteurs de comptes CCP d’Algérie Poste, pour uniquement 1,5 millions d’usagers de cartes bancaires. Un taux d’intégration de l’économie dans le système bancaire relativement lent. C’est par rapport aux pays leaders.

Lors de son passage d’hier 19 avril 2021, dans le forum de la Radio algérienne, le responsable a appelé les banques à faire de l’inclusion financière leur préoccupation majeure. Le but est de contrôler les risques de liquidité monétaire de l’économie.

- Publicité -

Cette inclusion financière permettra au citoyen algérien de bénéficier de divers services financiers. On parle notamment de la bourse et des services d’assurance. Elle vise à les rendre accessibles, simples et à un coût abordable.

Simplification des procédures d’ouverture de comptes bancaires en Algérie

À la même occasion, Mohand Bourai s’est étalé sur l’objectif préliminaire de cette opération. Selon lui, il s’agit d’assurer l’ouverture d’un compte bancaire pour chaque citoyen algérien et mettre à sa disposition les mécanismes de paiement nécessaire. Il est par exemple question des chèques et cartes CIB. Le DG de la BADR a expliqué que le processus d’ouverture des comptes est simplifié.

Désormais, il suffit de présenter une copie de la pièce d’identité et une attestation de résidence. La remise du carnet de chèques est totalement gratuite. Le responsable a assuré d’une chose. Elle est importante dans le cadre d’une logique promotionnelle. Il a garanti, dans ce sens, de l’utilisation gratuite également des cartes bancaires.

- Publicité -

On évoque ici leur usage sans contrepartie dans les opérations de paiement. Aucun frais additionnel n’y est appliqué. C’est une opération qui intervient donc dans le but d’optimiser l’adhésion aux dispsitifs de paiement modernes et améliorer l’inclusion financière. Cela, dans l’intention de minimiser le phénomène du manque de liquidité dans le système bancaire algérien.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -