Algérie : Voici les commerçants concernés par les aides Covid-19

Algérie – Le ministère du commerce d’Algérie a annoncé aux entreprises et commerçants impactés par la crise du COVID-19, les conditions pour bénéficier d’une aide financière.

En effet, la crise du COVID-19 a changé la donne pour l’économie en Algérie, de nombreux entrepreneurs et commerçants sont frappés par les conséquences économiques de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, ils sont dans l’incertitude quant à leur avenir. Mais le ministère du commerce d’Algérie souhaite prêter main forte à ces commerçants pour favoriser leur redressement et leur résilience face à la crise sanitaire en leur accordant des aides.

Dans une instruction adressée aux directeurs de commerce; le ministère du commerce a déclaré qu’il souhaite prendre en charge les dossiers d’indemnisation des entreprises et commerces touchés par la situation sanitaire actuelle. Rappelons que ces derniers n’ont pas exercé leur activité commerciale du fait du confinement dernier.

Selon les déclarations du ministère du commerce, les entreprises concernées par les indemnisations financières sont : les salles des fêtes; salles de sport et de jeux, cybercafés, Hammams et les salons de coiffure.

En ce qui concerne les commerçants détaillants, seuls les pâtisseries, les vêtements et chaussures, les électroménagers et les magasins de textile sont concernés par l’indemnité financière, selon ce qu’a rapporté le quotidien arabophone El Bilad.  

Selon les déclarations du ministère du commerce, l’octroi d’une subvention financière se fait d’après une évaluation

Effectivement, le ministère du commerce a indiqué que l’attribution d’une subvention financière est soumise à des conditions de revenus et de situation commerciale pendant le mois de mars, avril, mai et juin de l’année 2020. En ajoutant que ces assistances financières seront attribuées aux commerçants ayant suspendu leur activité dans le cadre des mesures sanitaires mises en place par l’Etat pendant la période de confinement liée à la crise sanitaire. 

Par ailleurs, le ministère du commerce a mentionné les conditions que doivent remplir les commerçants pour bénéficier d’une aide financière. Ainsi, le ministère a fait savoir que chaque commerçant doit disposer d’un registre de commerce détaillant ses activités; et que son revenu annuel reconnu au niveau de la Casnos pour l’année 2019, soit inférieur ou égal à 480.000 DA. 

En conclusion, les bénéficiaires doivent remplir le formulaire mis à leur disposition sur la plateforme numérique du Ministère de l’Intérieur. Afin de le déposer au niveau de la direction du commerce chargée des demandes tout en respectant les délais légaux et réglementaires.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes