AccueilÉconomieVotre ArgentComment l'argent est transféré du CCP vers les banques ?

Comment l’argent est transféré du CCP vers les banques ?

Algérie – On vous dévoile, dans cette nouvelle édition du jeudi 1er décembre 2022, comment se fait le transfert d’argent entre les comptes d’Algérie Poste CCP et les banques. 

L’Association Professionnelle des Banques et des Établissements Financiers (ABEF) et Algérie Poste ont signé, récemment, une convention-cadre. Celle-ci concerne les conditions de réalisation du prélèvement automatique avec balayage sur compte courant postal. Mais alors, comment s’effectue le transfert d’argent du CCP vers les banques ? C’est justement sur quoi nous allons répondre dans ce nouveau numéro de Dzair Daily. 

En fait, ledit accord a été signé par le vice-président de l’ABEF, à savoir Ali Kadri et le DG d’Algérie Poste, Louai Zidi. Et ce, autour d’une cérémonie organisée au siège de Gulf Bank Algérie (AGB). Ainsi, grâce à ce nouveau projet, les banques pourront procéder à des prélèvements automatiques sur les comptes courants postaux. Dont les propriétaires ont contracté des crédits auprès des banques. Et ce, en activant le service « balayage sur compte ». 

Entre autres, un suivi quotidien des comptes postaux courants sera effectué pour les prélèvements non exécutés à échéance. Soit lorsque la date limite de paiement est atteinte (le retard de paiement des échéances). Par conséquent, dès que le CCP est alimenté avec le montant de l’échéance, le prélèvement s’effectue automatiquement. C’est ce dont nous informe le quotidien arabophone Ennahar dans son récent numéro. 

Cette convention marque le début d’une nouvelle ère pour les banques algériennes  

Zidi a souligné qu’il est possible de fluidifier les échanges entre Algérie Poste et les banques dans le cadre d’un partenariat stratégique. Il a ajouté que la signature de cette convention-cadre sera suivie de la signature d’autres conventions bilatérales entre la Poste Algérienne et les banques désireuses d’offrir ce service à leurs clients.

Par ailleurs, ce projet permettra au citoyen algérien de gagner du temps. Et ce, en évitant de se rendre dans les banques pour régler ses échéances de prêt. Tout en permettant aux banques de collecter des prêts de manière simple et sûre. Le même responsable indique qu’il s’agit là de faire avancer le système bancaire algérien. En plus d’assurer la sécurité et le suivi des transferts d’argent. C’est ce dont a fait état la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes