22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mercredi, 22 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileCode de la route en Algérie : cette infraction souvent commise est...

Code de la route en Algérie : cette infraction souvent commise est punie par une amende de 3.000 DA

Publié le

- Publicité -

Algérie – Une amende de 3.000 DA découle de cette infraction au Code de la route. Découvrez tous les détails dans cette édition du lundi 10 avril 2023.

En effet, si vois êtes un automobiliste, les lois de la route doivent être suivies à la lettre. Et ce, pour votre sécurité et celle des autres. Ainsi, transgresser les règles routières se voit considérer comme un délit puni par la loi. Pour cette édition d’aujourd’hui, nous allons souligner une infraction au Code de la route qui pourrait leur coûter une amende de 3.000 DA en Algérie.

Alors que certains mesurent les conséquences de leurs actes, d’autres, en revanche, font preuve d’une absence totale de sens de responsabilité. À cet effet, les services de la Gendarmerie Nationale (GN) ont publié un communiqué important. C’est à travers leur page Facebook « Tariki » que l’organisme a mis en garde les usagers de la route contre une contravention routière.

- Publicité -

Il est question de l’absence ou de l’endommagement des rétroviseurs latéraux du véhicule. Qu’ils soient cassés, leur verre brisé ou complètement détaché, cela pourrait exposer le conducteur au danger. La GN a de ce fait souligné l’importance des rétroviseurs. Ces derniers permettent aux automobilistes d’avoir un œil sur la route et ce qui entoure son véhicule.

Absence des rétroviseurs : quel risque pourrait avoir le propriétaire du véhicule ?

En effet, selon le même communiqué de la Gendarmerie nationale, une amende découle systématiquement après un tel comportement. Exposer sa vie et celle d’autrui à un accident de la route se voit considérer comme un délit puni par la loi. D’autant plus que les rétroviseurs latéraux permettent au conducteur d’avoir une visibilité sur ce qui est à proximité de sa voiture pendant qu’il roule.

Ainsi, l’absence ou l’invalidité de cet outil réfléchissant du véhicule est considérée comme une infraction au Code de la route. Cette contravention est punie par l’article 66/C8 de la loi 01-14 modifiée et complétée. Les concernés devront alors payer une amende d’un montant minimal s’élevant à 3.000 dinars algériens.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -