26.9 C
Alger
26.9 C
Alger
dimanche, 23 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieAutomobileCode de la route en Algérie : une amende de 5.000 DA...

Code de la route en Algérie : une amende de 5.000 DA pour cette infraction souvent commise

Publié le

- Publicité -

Automobile – La Gendarmerie Nationale (GN) a mis en garde contre une infraction au code de la route, souvent commise par les automobilistes en Algérie, menant à une amende de 5.000 DA. On vous livre plus de détails à ce sujet dans la suite de cette édition du vendredi 14 avril 2023. 

En Algérie, le code de la route a établi des règles de circulation routière et le non-respect de ces règles constitue une infraction. En effet, tous les automobilistes algériens doivent notamment connaître l’ensemble des règles de priorité. Car le fait de ne pas les respecter peut aussi être à l’origine de graves accidents de la route. 

Effectivement, l’une des réglementations les plus importantes à connaître au niveau du code de la route est celle du carrefour à sens giratoire. Ce dernier désigne un point de rencontre qui relie plusieurs routes. Ils sont destinés d’une part à régler la circulation dans les carrefours importants. Mais ils apportent parfois également un côté esthétique aux intersections. 

- Publicité -

Peu de personnes le savent, mais un rond-point et un carrefour à sens giratoire, ce n’est pas la même chose. Ce qui différencie les deux, c’est la règle de priorité. Sur un rond-point, vous ne trouverez pas de panneaux de signalisation ou de marquage au sol. C’est donc la priorité à droite qui va s’appliquer.  

Sur un carrefour à sens giratoire, l’automobiliste trouvera généralement un panneau de céder le passage. Ce dernier est implanté à chaque entrée du carrefour. Il faudra alors céder la priorité à tous les véhicules circulant dans l’anneau avant de s’engager. Sachez que le refus de priorité au carrefour à sens giratoire constitue une infraction. 

Refus de priorité au carrefour à sens giratoire : Voici ce que risquent les contrevenants 

Ce comportement incarne, en effet, une violation du cadre légal régissant la circulation routière. C’est ce qu’a expliqué le commandant, Samir Bouchit, chargé de communication au niveau du Centre national d’information routière, au micro du média Autobip. Dans ce sens, il a souligné que le refus de priorité au carrefour sens giratoire est considéré comme une infraction au code de la route

- Publicité -

Selon le responsable, celle-ci est prévenue dans la loi n° 14-01, modifiée et complétée. Il a fait ainsi savoir que la transgression de cette mesure est punie par la loi n° 04-381 du 28 novembre 2004. Celle-ci fixe les règles de la sécurité routière. Samir Bouchit a souligné que les contrevenants devront payer une amende allant jusqu’à 5.000 DA.   

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -