31.9 C
Alger
31.9 C
Alger
vendredi, 14 juin 2024
- Publicité -
AccueilFootLe coach de Boudebouz a-t-il demandé à l'Algérien de ne pas jeûner...

Le coach de Boudebouz a-t-il demandé à l’Algérien de ne pas jeûner le ramadan ?

Publié le

- Publicité -

Foot – Une rumeur pour le moins surprenante circule, arguant que Pascal Dupraz, entraîneur de l’AS Saint-Étienne, incite ses joueurs de confession musulmane, dont son international algérien Ryad Boudebouz, à renoncer à observer le jeûne durant ce mois sacré de ramadan. Rendez-vous vite ci-dessous pour plus de détails sur ce sujet ! 

Comme depuis plusieurs saisons, le mois le plus sacré de l’Islam coïncide avec des compétitions sportives importantes, notamment de football. Les footballeurs doivent alors concilier cette pratique religieuse et les activités physiques intenses. Ce qui peut parfois mettre leurs corps et organisme à rude épreuve. De quoi inquiéter l’ASSE, qui dissuaderait entre autres son milieu offensif algérien Boudebouz de jeûner pendant le ramadan. 

Si la Premier League s’est engagée à faire évoluer ses règles pour aider les joueurs musulmans, notamment en leur offrant une petite pause pour la rupture du jeûne, le ramadan, mois le plus sacré de l’Islam, est encore un sujet sensible en Ligue 1 française, voire parfois tabou. 

- Publicité -

L’idée de s’abstenir de manger et de boire en tant que sportif y demeure peu concevable. La toute récente information révélée, vendredi dernier, par L’Équipe peut en témoigner. Nous la reprenons pour vous dans notre édition du dimanche 17 avril 2022. Ledit quotidien sportif français a ainsi sorti que Pascal Dupraz avait suggéré à ses joueurs musulmans de ne pas suivre la pratique du jeûne pendant le mois courant.

Des propos « durs et délictueux », jugent beaucoup, qui s’inscrivent dans le cadre de la course au maintien des Verts en première division. C’est du moins ce qu’a en outre rapporté la même source médiatique. 

La polémique du ramadan à l’AS Saint-Étienne : Boudebouz dément l’information 

Avant sa victoire, hier, face au Stade brestois 29 (2-1), le club stéphanois peinait à s’éloigner de la zone rouge. Une situation qui aurait poussé le manager de 59 ans à muscler son discours face à son effectif, dont il est très proche. Il aurait par ailleurs invité l’ensemble de ses cadres de confession musulmane à limiter tout risque de mauvaise performance pour épargner l’ASSE une relégation. 

- Publicité -

Parmi ces derniers figurent l’international algérien Ryad Boudebouz, le Tunisien Wahbi Khazri, le Malien Bakary Sako. Ou encore les Sénégalais Boubacar Fall et El Hadji Dieye. Présent en zone mixte à l’issue du match contre le SB29, le premier cité a tenu à démentir l’information, en dédouanant son entraîneur. 

« C’est totalement faux », s’est insurgé le joueur franco-algérien de 32 ans, avant de mettre les points sur les i et les barres sur les t. « Il a dit à certains joueurs que si le jour de match on pouvait éviter de le faire pour avoir le gaz. Il a dit qu’il ne se mettrait pas contre le joueur qui voulait jeûner », a alors expliqué Ryad Boudebouz. 

Et de conclure : « C’est une personne qui laisse toutes les religions le jour de match quand on arrive dans le vestiaire. Tout ce qui se dit à son sujet est totalement faux. Je tenais à le dire ce soir pour que ce soit bien clair ». La polémique est officiellement déclarée comme éteinte !

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -