21.1 C
Alger
21.1 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéAlgérieCNR en Algérie : voici comment bénéficier de l'allocation de retraite (vidéo)

CNR en Algérie : voici comment bénéficier de l’allocation de retraite (vidéo)

Publié le

- Publicité -

Retraite – La Caisse nationale des retraites (CNR) a diffusé un tutoriel expliquant les conditions d’attribution de l’allocation de retraite en Algérie. On rapporte pour vous les détails dans la suite de ce nouveau passage du mardi 11 avril 2023.

Vous n’êtes pas sans savoir que la mesure d’augmentation des pensions de retraite est entrée en vigueur le mois de mars dernier. Cela, avec effet rétroactif à partir de janvier 2023. Comment alors bénéficier de l’allocation de retraite gérée par la CNR en Algérie ? C’est la question à laquelle nous allons répondre dans la suite de ce numéro du mardi 11 avril 2023.

En effet, la Caisse nationale des retraites a rendu publique une vidéo démonstrative. Publiée sur sa page Facebook, la séquence fixe les conditions d’éligibilité. Dans le détail, le fonctionnaire devrait se plier à trois (3) conditions pour bénéficier de la pension de retraite. Nous les exposons pour vous dans la seconde partie de cette édition.

- Publicité -

Retraite en Algérie : voici les conditions d’éligibilité

Tout d’abord, il est exigé au salarié d’être affilié à la Caisse nationale des assurances sociales. L’employeur devrait, en outre, payer les cotisations de la sécurité sociale de façon régulière. Et ce, tout au long des années de travail. Il est question de ce que relate le média arabophone Ennahar dans son récent numéro.

En outre, pour prétendre à une allocation de retraite, le travailleur devrait atteindre l’âge légal. À savoir 60 ans pour les hommes et 55 ans pour les femmes. Cela avec une réduction d’un an par enfant pour les femmes ayant élevé un ou plusieurs enfants pendant au moins neuf (9) ans, dans la limite de trois (3) enfants. Les travailleurs doivent aussi remplir la condition minimale de quinze (15) ans d’activité.

La dernière condition porte sur la durée d’activité. Le travailleur doit accomplir au moins cinq (5) ans de travail effectif. Dans ce cas, la loi lui permet de bénéficier d’une pension estimée à 15.000 dinars. Cela lorsqu’il atteint l’âge de soixante (60) ans. C’est toujours selon la même source.

- Publicité -

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -