Voici le classement actualisé des prénoms les plus courants que les Algériens préfèrent donner à leurs enfants

Algérie – Dans cette édition du dimanche 31 juillet 2022, Dzair Daily lève le voile sur la mise à jour du classement du top des prénoms que les Algériens préfèrent attribuer à leurs enfants. Ne bougez pas ! Tout vous sera dévoilé ci-dessous. 

Le ministère de l’Intérieur a publié une liste des prénoms que préfèrent les Algériens. En effet, il s’agit d’une liste qui contient les meilleurs prénoms plébiscités par les parents algériens afin de les donner à leurs enfants. Ce classement est basé sur des statistiques qui datent du début des années 1970 jusqu’en 2020. Il s’agit de ce que rapporte le média arabophone, Echorouk. 

Dans un poste publié sur sa page officielle Facebook, le ministère de l’Intérieur indique que le prénom Mohamed, a le plus de popularité. Effectivement, ce prénom dérivé du prénom arabe Muhammad, à deux significations : « Digne de louanges » et « Comblé d’éloge ». Il se place, ainsi, en tête de la liste des prénoms favoris en Algérie. 

En outre, il est traditionnellement attribué à l’aîné des fils, gardant ainsi le pôle position de 1970 à 2020. Depuis cette dernière décennie, de 2010 à 2020, aucun des prénoms d’Adam, Youssef, Ayoub ou encore Abderrahman et Anas n’ont pu rivaliser avec le nom de Mohamed. Par ailleurs, les prénoms, Ahmed et Ali, se classent respectivement second et troisième de la liste. 

Algérie : le classement des meilleurs prénoms féminins 

En ce qui concerne les prénoms féminins, le prénom Meriem maintient sa présence depuis près d’un demi-siècle. Il figure en tête du podium des dix prénoms les plus populaires, de 1970 jusqu’en 2020. Il est dérivé, quant à lui, de Myriam, que l’on traduit par « Chère » ou « Aimée ». 

Plus tard, entre les années 70 et 80, le nom Fatima et Fatma, qui font référence à la fille du prophète Mohamed. Ils deviennent populaires, avec en seconde place le prénom Fatiha. Il était le plus répandu pendant les années 80. Toutefois, les susdits prénoms ont décliné à la lumière des années 90. 

Pour finalement s’installer dans la société, au courant de cette dernière décennie, les prénoms Ikram, Aya, Chaima, Malak et notamment Amina sur le trône des noms. Cependant, aucun de ces prénoms n’a pu concurrencer le prénom Meriem. À ce jour, c’est toujours lui qui l’emporte. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes