25.9 C
Alger
25.9 C
Alger
vendredi, 21 juin 2024
- Publicité -
AccueilActualitéDes chercheurs algériens mettent la main sur des trésors archéologiques

Des chercheurs algériens mettent la main sur des trésors archéologiques

Publié le

- Publicité -

Algérie – Des chercheurs algériens ont dernièrement découvert de nouveaux trésors archéologiques dans le sud du pays, à Béchar. Une région déjà renommée pour ses célèbres peintures rupestres. Découvrez plus de détails dans la suite de ce numéro du 9 avril 2023.

En effet, des chercheurs algériens ont annoncé la trouvaille de trésors archéologiques comportant des vestiges. En effet, trois nouveaux sites archéologiques ont été découverts dans la wilaya de Béchar par des archéologues locaux. Le premier, dit El Mnassba, il se trouve à 40 km au nord de la région de Kenadsa. Ce dernier contient des inscriptions en tifinagh datant du premier millénaire avant J.C.

Selon les rapports du chef de service patrimoine de la direction locale de la culture et des arts. Effectivement, Hamdi Nougala affirmé qu’un autre site, dit Chabka, a été découvert à 30 km au nord de Kenadsa. Cet endroit abrite plusieurs dessins et gravures rupestres d’espèces. Telles que les éléphantidés, les bovidés et les rhinocérotidés. Quant au troisième site qu’ils ont découvert se situe à environ 8 Km au nord-ouest de Lahmar.

- Publicité -

Ce site comprend un cimetière islamique contenant sept tombes et de tumulus remontant à plusieurs siècles. L’intervenant a expliqué que des experts du Centre National de Recherches en Archéologie (CNRA) ont mené cette opération archéologique.

Ajoutant qu’ils étaient accompagnés de la brigade de protection du patrimoine culturel de la Gendarmerie nationale. Et des cadres de la Direction locale de la culture et des Arts, rapporte Algérie Presse Service

Une autre opération de fouille archéologique sera bientôt lancée

Effectivement, pour assurer une meilleure protection et une étude plus approfondie de ces sites archéologiques, une opération de fouille sera bientôt organisée. Cette dernière donc sera menée par des spécialistes du laboratoire du patrimoine de l’Université Tahri Mohamed de Béchar.

- Publicité -

Ces experts seront accompagnés par des professionnels du Centre National de Recherches préhistoriques, Anthropologiques et historiques (CNRPAH). Et avec l’aide des archéologues du CNRA, a ajouté Nougal.

En outre, le même responsable a déclaré qu’une convention sera signée le 17 mai prochain entre la Direction du Secteur et les partenaires concernés. Enfin, ces initiatives permettront de mieux comprendre l’histoire et la culture de la région. Ainsi que de protéger le patrimoine archéologique pour les générations futures.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -