« Charles Michel, président du Conseil européen, en Algérie, à la recherche du gaz », selon la DPA allemande

Politique – Charles Michel, le président du conseil européen, se rendra en Algérie, mais selon l’agence de presse allemande, DPA, ce voyage a pour but la recherche du gaz. On vous dit tout ce 5 septembre 2022.

En effet, selon la DPA allemande, la visite du président du Conseil européen en Algérie, Charles Michel, a pour vocation première le gaz. Qui fait défaut au Vieux continent depuis que la Russie a décidé de suspendre son approvisionnement. Michel devrait rencontrer le président Abdelmadjid Tebboune. Et discuter de nouvelles perspectives de coopération entre l’Europe et l’Algérie.

Dans le détail, après la venue du président français Emmanuel Macron et la relance des accords entre les deux pays. Cette nouvelle visite du président du Conseil européen vient mettre en place les prémices de ces nouveaux partenariats. Notamment dans les domaines de l’énergie. À l’heure où la Russie a arrêté complètement de fournir l’Europe en gaz.

Par ailleurs, les relations algéro-espagnoles devraient également être sur la table des discussions. L’Union européenne ne voit, en effet, pas d’un bon œil la suspension du Traité d’amitié entre l’Algérie et l’Espagne. Pour rappel, une crise diplomatique est survenue entre les deux pays après que l’Espagne a changé de position sur la question du Sahara Occidental.

Visite de Charles Michel : La France en quête du gaz algérien

En outre, les pays européens sont à la recherche d’alternatives au gaz russe. C’est dans ce contexte que les membres des gouvernements européens multiplient les visites envers notre pays. L’Italie a d’ailleurs récemment conclu un accord avec l’Algérie et les quantités de gaz exportées via le gazoduc Transmed devraient augmenter d’ici à la fin de l’année.

Il en est de même pour le président français Emmanuel Macron, qui a lancé les négociations en vue d’augmenter les volumes de gaz fournis par l’Algérie. Il faut savoir que notre pays a fourni à l’Union européenne 11 % de ses besoins l’année passée. C’est ce dont nous informe le site Awras dans son édition d’aujourd’hui.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes