AccueilActualitéMaghrebUn chanteur marocain s'approprie « Dana, Dana » et se fait dézinguer...

Un chanteur marocain s’approprie « Dana, Dana » et se fait dézinguer par les Algériens

Algérie – Le chanteur marocain, Cheb Rayan, s’est attiré les foudres des Algériens en s’appropriant le tube « Dana, Dana », issu du patrimoine musical typiquement Dz. Dzair Daily vous en dit plus dans ce numéro du samedi 21 janvier 2023. 

Une nouvelle question patrimoniale surgit sur la scène culturelle algéro-marocaine. Il s’agit cette fois-ci de la musique. En effet, le chanteur marocain, Cheb Rayan, a récemment été critiqué par les Algériens après une reprise de la célèbre chanson intitulée « Dana, Dana ». L’artiste en question s’est approprié le tube. Ce qui a provoqué la colère des internautes en Algérie. 

Dans le détail, les faits remontent à la cérémonie d’ouverture de la 7e édition  du Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Une compétition qui se déroule actuellement en Algérie. Les festivités en question ont eu lieu au stade Nelson Mandela. Une nouvelle enceinte située à Baraki dans la capitale algérienne. 

La playlist du DJ en place a bien rendu heureux les spectateurs venus en masse pour assister au coup d’envoi du CHAN 2022. Ils se sont déhanchés sur le fameux succès de Cheb Khaled, « Didi » en l’occurrence. Le King oranais a popularisé le raï dans le monde. Les supporters algériens ont également beaucoup danser sur le rythme du son « Dana, Dana ». Tout le stade chantait cette chanson à l’unisson. 

Cheb Rayan fait polémique en Algérie 

Pendant que le public du stade Nelson Mandela a assisté à un superbe spectacle, Cheb Rayan a fait une sortie médiatique qui a fait beaucoup parler en Algérie. L’artiste originaire du Maroc s’est approprié la chanson « Dana, Dana ».

C’est par le biais d’une vidéo, diffusée sur TikTok, qu’il a accusé les Algériens de l’avoir attaqué sans raison valable. Mais, il s’est tout de suite rendu en évidence et il a immédiatement supprimé la séquence en question.

Car, il suffit de faire une petite recherche sur Internet pour comprendre qu’il s’agit bien d’un tube qui appartient au patrimoine musical algérien. Cette chanson a été reprise par beaucoup d’artistes Dz dans les années 1980. La version chantée par Cheb Rayan représente une reprise parmi d’autres.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici