AccueilFootCHAN 2022 Algérie : nouvelles révélations sur les coulisses du forfait marocain

CHAN 2022 Algérie : nouvelles révélations sur les coulisses du forfait marocain

Foot – Les questions sont nombreuses après le forfait marocain pour le championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022) en Algérie. De nouvelles révélations viennent donc de tomber sur les motifs de cette décision. Apprenez-en plus ce mercredi 4 janvier 2023. 

En effet, le site Onze Mondial a annoncé, mardi, le forfait marocain pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2022) qui débutera le 13 janvier prochain en Algérie. Le verdict est tombé à dix jours du début de la compétition. Cette dernière qui se tiendra dans quatre villes algériennes. Le même média explique cette décision par « le refus des autorités algériennes de l’ouverture de son espace aérien pour la sélection marocaine ». 

Pour rappel, Fouzi Lekjaa, président de la FRMF, avait saisi, il y a quelques jours, la CAF et le Comité de l’organisation du CHAN. Il leur a demandé de permettre à un avion de la Royal Air Maroc (RAM) de déposer la délégation marocaine à l’aéroport de Constantine. Ville hôte des matchs des Lions de l’Atlas. Une demande qui était vue par de nombreux spécialistes comme une façon de violer la décision algérienne. 

Celle d’interdire le survol de son territoire par les avions marocains. Autant dire, qu’il ne s’agit là que d’une énième provocation en direction de l’Algérie. Faouzi Lekjaa n’est pas sans savoir que des délégations marocaines n’ont pas survolé le sol algérien. Et ce, depuis la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays. On pense notamment aux Jeux méditerranéens d’Oran en juin dernier. 

Maroc : Lekjaa a les mains liées ! 

À ces révélations s’ajoutent donc de nouvelles indiscrétions publiées par le quotidien généraliste arabophone Echorouk. Ce dernier a révélé, hier, quelques coulisses du forfait de l’équipe du Maroc. Selon cette source, cette décision a été prise par des hauts responsables au royaume chérifien. « Car le président de la FRMF serait un employé du régime du makhzen », a expliqué le susdit média.

Par ailleurs, cette thèse a été soutenue par le poste qu’occupe Faouzi Lekjaa au sein du gouvernement marocain. Il est ministre délégué au budget du roi et membre du conseil de la FIFA et du Comex de la CAF. Cette fois-ci, il profiterait alors de sa position au sein de l’instance continentale et internationale. Cela pour tenter de perturber l’organisation de cet événement en Algérie. 

En outre, il sied de souligner qu’en tant que pays organisateur de la nouvelle édition du CHAN, l’Algérie a signé le cahier des charges. Dans lequel est indiqué que le pays hôte est responsable du transport des délégations participantes au niveau local, uniquement. En aucun cas le Comité d’organisation a évoqué la carte de l’exclusion. Dossier à suivre.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

1 COMMENTAIRE

  1. L algerie l unique continent .niveau tres haut de reflexion et de planification strtegique.droit vers la chute libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici