AccueilFootCHAN 2023 en Algérie : le Maroc devra se plier aux exigences...

CHAN 2023 en Algérie : le Maroc devra se plier aux exigences du cahier de charges

Foot – Le Maroc, qui menaçait de se retirer du CHAN 2023 qui se jouera en Algérie pour des raisons de transport, devra finalement faire une escale pour se rendre à Constantine. Les détails vous seront dévoilés dans les lignes qui suivent.

Le président de la fédération marocaine, Fouzi Lekjaa, avait exigé que l’équipe du Maroc qui participe au CHAN puisse se rendre à Constantine en Algérie via un vol direct en provenance de Rabat. Ce qui est particulièrement compliqué vu les tensions entre les deux pays et la fermeture de l’espace aérien. C’est pourquoi, l’équipe du Maroc des locaux devra bel et bien faire escale pour se rendre en Algérie pour le CHAN 2023.

La délégation marocaine de football ne ralliera pas Constantine via un vol direct. Pas de réponse aux caprices ni de traitement de faveur. Le Maroc devra se plier au plan initial. Soit de se rendre en Algérie depuis la Tunisie. La délégation n’aura pas d’autre choix que de faire une escale. Et ce, si elle espère participer à la 7ᵉ édition du Championnat d’Afrique des Nations.

Rachid Oukali, le responsable du comité d’organisation de la compétition, envoie alors un message direct à la fédération du Maroc. « Les lois de la CAF nous obligent à faciliter la venue des délégations en Algérie et non à prévoir des voyages privés. Concernant leur venue en Algérie, les nations participantes au CHAN sont elles-mêmes responsables du transport de leurs équipes. Nous nous devons d’assurer le transport des délégations au niveau interne uniquement », a-t-il clairement indiqué.

C’est un non catégorique

En d’autres termes, la délégation marocaine devra obligatoirement passer par la Tunisie. Et ce, pour rallier Constantine où les Lions de l’Atlas sont logés dans le Groupe C. Pour rappel, l’Algérie a décidé d’interdire le survol de Royal Air Maroc dans l’espace aérien algérien depuis septembre 2021.

Un dossier brûlant pour la Confédération africaine de football (CAF). Celle-ci va donc devoir tenter de trouver un terrain de conciliation entre les deux parties. La compétition en question démarrera le 13 janvier prochain et prendra fin le 4 février sur les terres algériennes.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici