AccueilActualitéAlgérieLe CFPA s’adapte aux personnes en situation de handicap

Le CFPA s’adapte aux personnes en situation de handicap

Algérie – Le CFPA annonce une bonne nouvelle aux personnes en situation de handicap. On vous en dit un peu plus dans ce nouveau numéro du lundi 05 décembre 2022.

Un séminaire a été organisé, récemment, par le CFPA à propos des nouveaux dispositifs d’accueil en faveur des personnes en situation de handicap. Et ce, en ce qui concerne le domaine de la formation professionnelle. Sachant qu’il a été question d’identifier les spécialités compatibles avec chaque type de handicap. Cela, afin de faciliter l’insertion professionnelle de cette catégorie de personnes. 

Selon les organisateurs, cette réunion a été organisée par la Direction de la formation et de l’enseignement professionnels (DFEP) de la wilaya d’Alger. Et ce, en présence des représentants des secteurs concernés par le domaine de l’accompagnement, du parrainage. Et de la formation au profit des personnes à besoins spécifiques. 

En plus des spécialistes en psychologie. Cette initiative vise, entre autres, à trouver des approches. Et tout spécialement celles visant à mettre à jour le contenu des programmes de formation professionnelle destinés aux personnes à mobilité réduite. En outre, au cours de la même réunion, les participants ont souligné la nécessité d’actualiser le contenu des programmes de formation professionnelle pour les PMR. 

Et ce, en trouvant des spécialités dans des professions et métiers compatibles avec leurs capacités et leur type de handicap et en répondant aux exigences du marché du travail. C’est ce dont nous informe le quotidien arabophone Ennahar dans son récent numéro. 

Le CFPA offre la possibilité d’avoir un avenir professionnel aux personnes en situation de handicap

Les participants ont également mis l’accent sur plusieurs points. Parmi eux, l’importance de renforcer la coordination. Et ce, entre les différents secteurs concernés et le partenariat avec les acteurs dans le domaine de l’accompagnement des personnes ayant des besoins particuliers.

Ils ont insisté sur la nécessité de soutenir les institutions de formation. Notamment avec des activités compatibles avec les compétences de ces personnes. La réunion a pareillement été marquée par l’organisation de quatre ateliers. Ceux-ci avaient pour but d’étudier les axes de nouveaux mécanismes.

Notamment ceux liés à la formation professionnelle destinée aux personnes ayant des besoins spéciaux, en fonction du type de chaque handicap. Semblable à la déficience visuelle, auditive et intellectuelle. En plus d’aborder comment subvenir efficacement aux besoins des personnes surdouées en situation de handicap. C’est ce dont a fait état la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes