Casier judiciaire en ligne en Algérie : Lancement du service (vidéo)

Algérie – Le service de demande et de retrait en ligne du casier judiciaire a vu le jour hier, 15 février 2021, et dès les premiers instants de son lancement, plus de 100 bulletins ont été retirés.  

Fini les longues files d’attente et les allers-retours aux tribunaux ! En Algérie, il est désormais possible d’obtenir son casier judiciaire numéro 3 en ligne, en un clic. Lancé, ce lundi 15 février 2021, du siège de la Direction générale de la modernisation de la justice, ce nouveau mécanisme est officiellement disponible via le portail électronique du ministère.

Effectivement, ce service de retrait à distance s’inscrit dans le cadre des efforts tendant à moderniser les services judiciaires. Autrement dit, il vise à simplifier et à faciliter les procédures d’obtention des documents judiciaires. Ce qui permettra au citoyen de demander et de retirer à distance son bulletin N 3. Chaque algérien peut dorénavant se faire délivrer le casier judiciaire numéro 3, sans avoir à se déplacer vers les juridictions administratives.

Le directeur de l’Organisation et de la Prospection au ministère de la Justice s’est exprimé à cet effet. Moudjadj Mustapha a primitivement fait état de 160 bulletins retirés lors des premières minutes du lancement de ce service. 

Ce nouveau mode de retrait est disponible pour l’ensemble des citoyens, sans ou avec condamnations. Mais il est à noter qu’il ne comprend pas les personnes recherchées par les autorités judiciaires et celles établies à l’étranger. C’est en effet ce qu’a souligné le même responsable.

| Lire aussi : Algérie : Voici les sites pour le retrait des actes d’état civil

Retrait en ligne du casier judiciaire : Une première en Algérie !

Moudjadj Mustapha a affirmé que cette implémentation s’inscrit dans une approche globale nationale. Elle permet le rapprochement du citoyen et l’administration, dit-il. Le communicant a notamment mentionné une explication visant à apporter un éclaircissement quant au fonctionnement de ce tout nouveau service électronique.  

Le membre du ministère de la Justice a alors indiqué que le mécanisme est très efficace et très sécurisé. Il a ajouté dans ce sens, « Tout intéressé est amené à s’assurer de la véracité de la signature électronique du bulletin ». Et au directeur de rappeler : « La signature est assignée aux juges qualifiés ». Ce service revêt, selon l’orateur, un caractère strictement confidentiel et personnel.  

| Sujet connexe : Casier judiciaire en Algérie : Le retrait en ligne sera disponible à cette date

Dans le même sillage, Moudjadj a tenu informée toute victime d’erreurs administratives en ligne. Il recommande ainsi de s’orienter vers les juridictions compétentes en cas d’une inexactitude relative aux coordonnées d’état civil. Le directeur de ladite organisation a souligné un autre élément qui semblerait être important.

Il a fait savoir qu’il est légitime à nombre d’administrations, légalement déterminées, de consulter l’extrait du casier judiciaire reçu en ligne. « En identifiant les raisons de cette consultation tel le recours aux enquêtes », détermine en effet Mustapha Moudjadj.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes