Canada : Nouveau système pour faciliter l’immigration

Canada – Le gouvernement fédéral veut améliorer son système d’immigration en créant une nouvelle plateforme numérique pour aider ses agents à traiter plus rapidement les demandes.

Le Canada est considéré dans le monde, comme étant un chef de file en matière de politiques et programmes (système) d’immigration et d’intégration. C’est aussi un pays attrayant et accueillant pour ses immigrants, les travailleurs étrangers et étudiants internationaux.

La pandémie actuelle a mis en évidence les contraintes liées à la demande du statut de résidence permanente qui nécessite de remplir des demandes sur papier. La pandémie de la Covid-19 a en effet révélé certaines forces du système d’immigration dans le pays, en l’occurrence celui du Canada.

Mais elle a aussi montré certaines failles qu’on a constatées. Pour remédier à cela, le gouvernement ambitionne de faire mieux. Il a décidé de consacrer un budget de 430 millions de dollars. Cette somme servira à mettre en place une plateforme. Cette dernière prendra en charge les demandes d’immigration.

Avec l’élaboration de ce nouveau portail numérique, cette nouvelle forme d’étude de dossier en ligne garantira le traitement efficace du nombre des demandes. C’est selon les propos d’Alexandre Cohen. Il est attaché de presse au cabinet du ministère de l’Immigration. Le responsable estime que ça sera plus « simple » et plus « facile » pour les candidats. 

Immigrer au Canada : La mise en place d’un programme plus efficace

Tout au long de la pandémie, les services d’Immigration canadiens ont continué à accepter et à traiter les demandes de visas d’immigrants, de réfugiés, de citoyenneté ou encore d’étudiants étrangers. Cependant, et selon Robert Falconer, chercheur de l’Université Calgary, les demandes de résidence permanente ne cessent d’augmenter.

« Il y a plus de demande que jamais auparavant », d’après lui. Afin de simplifier le processus de ces démarches, des membres du service d’Immigration donnent un aperçu général du système d’immigration canadien avant la pandémie. Ils discutent alors les faiblesses de celui-ci. On parle de lacunes mises à en avant par l’épidémie.

Les mêmes acteurs explorent ainsi une vision de l’immigration plus sophistiquée. Il s’agit donc de la mise en place d’un projet informatique. Il facilitera la tâche. Notamment, aux agents d’immigrations dans le tri des demandes pour le Canada. Cette technologie permettrait d’aider les agents.

Ça les aidera dans leur tri des demandes courantes ainsi que celles complexes avec un traitement approfondi et plus rapide. C’est d’après Andrew Griffith, un ancien directeur de la citoyenneté et du multiculturalisme au ministère de l’Immigration.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes