25.9 C
Alger
25.9 C
Alger
mardi, 18 juin 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureFaits DiversCanada : les circonstances du meurtre de cette jeune Algérienne à Montréal...

Canada : les circonstances du meurtre de cette jeune Algérienne à Montréal enfin dévoilées

Publié le

- Publicité -

Faits divers – Les juges d’instruction du tribunal judiciaire de Montréal, au sud du Québec, dans l’est du Canada, ont clôturé leurs investigations sur le meurtre de l’adolescente algérienne, Meriem Boundaoui. Le reste des détails est à découvrir dans la suite de cette édition du 24 février 2023. 

Rappelons que dans cette affaire, deux personnes ont été mises en examen, Aymen Bouadi et Salim Touaibi. Tous deux sont accusés du meurtre prémédité de Meriem Boundaoui, une lycéenne de 15 ans d’origine algérienne, au niveau de la principale ville d’accueil des immigrants internationaux au Canada, Montréal. Les deux hommes sont poursuivis notamment pour des tentatives d’homicide de quatre jeunes. 

Ces derniers étaient en compagnie de la défunte le soir de la fusillade survenue en pleine rue. Selon un document de cour, qui vient d’être repris par les médias montréalais, le décès de la ressortissante Dz est alors le terrible épilogue d’une escalade d’événements conflictuels. Des conflits en cascade qui opposent deux familles de commerçants. 

- Publicité -

Celles-ci activent dans les rues Jean-Talon et Valdombre, dans l’arrondissement de Saint-Léonard. « Dans les mois qui précèdent le meurtre, un des commerçants se plaignait à l’autre que ses clients se stationnaient sur le terrain privé de son commerce. Le conflit s’est envenimé ». Il s’agit là en effet de ce que révèlent certains détails du contenu judiciaire en question. 

Un problème de voisinage pour stationnement qui a coûté la vie à une innocente ! 

Prétextant vouloir régler le litige lié aux places de parking, les deux groupes de vendeurs auraient ainsi convenu d’une rencontre. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Le ton était monté et les concernés s’étaient violemment affrontés à coups de pieds et de poings.

Dès lors, les parties se sont lancées dans une guerre sans merci. Durant la soirée du 7 février 2021, les choses ont complètement dégénéré. Les esprits se sont encore plus échauffés et les coups de feu se succédaient. L’un d’eux avait donc pris la direction du véhicule où prenait place la jeune algérienne

- Publicité -

« Meriem Boundaoui, qui était assise côté passager, sera mortellement atteinte par une balle dans la tête ». C’est ce que souligne en outre la même requête. Il y a lieu de noter par ailleurs que la date du procès des inculpés n’a pas encore été fixée.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -