AccueilActualitéAlgérieCAN 2025 : l'Algérie dépose sa candidature à cette date

CAN 2025 : l’Algérie dépose sa candidature à cette date

Foot – L’Algérie vient d’annoncer s’apprêter à présenter officiellement, au siège de la Confédération africaine de football (CAF), son dossier de candidature pour organiser la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025. Nous vous dévoilons le reste des détails sur ce sujet dans la suite de notre édition du mardi 13 décembre 2022. 

Durant l’année 2014, la Confédération africaine de football (CAF) avait attribué les trois nouvelles éditions de la grand-messe du ballon rond africain d’un coup au Cameroun, à la Côte d’Ivoire et à la Guinée. Mais au mois d’octobre dernier, elle a dû se résoudre à retirer l’organisation à cette dernière. Dès lors, plusieurs pays, dont l’Algérie, se positionnent pour préparer une candidature à l’organisation de la CAN 2025.

Eu égard à un manque d’infrastructures et installations, les terres guinéennes ne pourront pas accueillir la 35e phase finale de l’une des plus prestigieuses compétitions continentales. « La Confédération africaine de football (CAF) a décidé de retirer l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025 à la Guinée, qui n’est pas prête ». C’est ce qu’avait effectivement fait savoir l’instance présidée par Patrice Motsepe.  

Organisation CAN-2025 : l’Algérie fait des pieds et des mains pour s’offrir le statut de pays hôte 

À peine le susdit dirigeant sportif sud-africain avait appelé la CAF à recevoir les nouvelles candidatures, que des parties intéressées parurent. Mais deux d’entre elles semblent les mieux placées pour récupérer la réception de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2025 et elles sont voisines.

À savoir l’Algérie et le Maroc. Le territoire algérien se retrouve même avec un avantage majeur sur le plan technique. Grâce à ses nouvelles infrastructures et la vaste opération de rénovation menée au sein de plus d’un stade, il est en effet vu comme le grand favori pour remplacer le sol guinéen.

D’autant plus que le CHAN 2023, qu’il abritera du 13 janvier au 4 février, lui permettra de s’offrir un sacré coup de projecteur. Des arguments qui donnent la possibilité aux responsables algériens d’élaborer un dossier de candidature aux qualités requises. 

Ils se préparent d’ailleurs à le déposer au cours de la journée du vendredi prochain. « Nous y procéderons dans les 72 heures à venir ». Il s’agit là alors de ce qu’a annoncé, aujourd’hui, Abderrazak Sebgag, ministre de la Jeunesse et des Sports. C’est le quotidien généraliste arabophone Ennahar qui a repris sa déclaration.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes