AccueilFootCAN 2021 : Djamel Belmadi livre ses impressions sur le groupe de...

CAN 2021 : Djamel Belmadi livre ses impressions sur le groupe de l’équipe d’Algérie

Foot – Après que les résultats du tirage au sort du groupe de l’Algérie à la CAN 2021 ont été dévoilés, Djamel Belmadi fait part de son ressenti. Découvrez en plus, ce 18 août 2021. 

Aussitôt les groupes qui joueront avec l’Algérie en Coupe d’Afrique des Nations annoncés, le grand public algérien est en effervescence. Ainsi, Djamel Belmadi s’est exprimé sur l’équipe d’Algérie en rappelant à tous qu’il n’est pas encore temps de se concentrer sur la CAN 2021. En effet, le sélectionneur national met en exergue les prochains matchs en septembre.

Il note que pendant que tout le monde pense à la Coupe d’Afrique, l’entraîneur juge plus judicieux de se focaliser sur les éliminatoires de la Coupe du monde. Notamment, face à Djibouti et le Burkina Faso. C’est ce que relate le média arabophone DZ News. « Il est important de redoubler de concentration », précise Belmadi.

C’est avec une grande force et présence que les Verts doivent entrer aux éliminatoires du Mondial 2022. Le sélectionneur des Fennecs confie avoir un grand respect pour l’équipe nationale djiboutienne et son entraîneur. Par conséquent, nous devons montrer ce respect en gagnant, énonce Belmadi. 

Alors, l’équipe algérienne se doit d’être présente physiquement, tactiquement et psychologiquement, poursuit-il également. De ce fait, concernant le prochain match, Belmadi soutient avoir étudié l’équipe nationale du Burkina Faso et d’autre part ses joueurs de près. Suite à ça, l’équipe algérienne n’a pas encore atteint le stade de préparation requis, précise le technicien. 

Belmadi : rien n’est gagné même en tant que Champion d’Afrique 

Dans le détail, certains joueurs de la sélection algérienne souffrent de blessures, à l’instar de Bensebaini, Belkebla et Bennacer. « Nous tâcherons de gérer ces facteurs, si Dieu le veut », a indiqué Belmadi. Il est effectivement très difficile de gagner la Coupe d’Afrique pour la deuxième fois consécutive, ajoute-t-il. Puisqu’atteindre le sommet est difficile et y rester l’est plus encore, a rappelé le sélectionneur algérien. 

Dans cette même optique, Belmadi cite à titre d’exemple l’équipe de France et d’Allemagne et l’Algérie en 2014. C’est pourquoi les Combattants du désert essaient de ne pas répéter ces scénarios. Toujours selon la source précitée qui rapporte les propos de Belmadi.

Suite à la dernière prouesse de l’équipe algérienne en Coupe d’Afrique, l’EN n’a pas cessé de travailler avec toujours la même détermination. Ainsi, Belmadi enchaîne en abordant le match de la Côte d’Ivoire dans notre groupe. D’ailleurs, les Verts ont joué l’un de leurs plus difficiles matchs avec cette équipe à l’édition passée. 

Cependant, c’est une équipe équilibrée et en Afrique il n’y a pas de petite équipe, selon Belmadi. Par contre, l’effet de surprise est possible et « nous devons être prêts et intelligents », persiste le responsable. Cela afin d’honorer notre pays et rendre notre peuple heureux. surtout, après ce que nous avons vécu récemment, dit-il également.

En somme, l’homme a la tête de l’équipe de football algérienne conclut que la Coupe d’Afrique est un championnat très coriace. Si nous voulons aller loin, nous devons affronter les grandes équipes. Évidemment sans surestimer ou sous-estimer aucune équipe. Finalement, le sélectionneur algérien achève ses propos en expliquant que les Verts doivent se tenir prêts à faire face intelligemment aux diverses situations.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes