22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
lundi, 15 juillet 2024
- Publicité -
AccueilFootCameroun Algérie : Patrick Mboma répond à Belmadi sur l'arbitre du match,...

Cameroun Algérie : Patrick Mboma répond à Belmadi sur l’arbitre du match, Gassama

Publié le

- Publicité -

Foot – Le match Algérie-Cameroun ne cesse de faire couler de l’encre. Lors sa dernière apparition, Belmadi revient sur l’arbitrage scandaleux de Gassama, faisant réagir plein de monde autour de lui, dont Patrick Mboma. Voici les détails.

L’élimination de l’Algérie face au Cameroun lors des barrages pour la Coupe du monde 2022 continue de faire du bruit. Les déclarations tenues par Djamel Belmadi lors de son entretien avec la FAF quant à l’arbitrage de Bakary Gassama, passent très mal au Cameroun, d’ailleurs l’ancien joueur Camerounais Patrick Mboma, lui a répondu.

À en croire Echorouk, l’ex-international camerounais, Patrick Mboma, a défendu la prestation de l’arbitre Gambien. « Dans l’absolu, nous n’avons pas les meilleurs joueurs du monde, nous n’avons pas les meilleurs entraîneurs du monde, pourquoi voudriez-vous qu’on ait les meilleurs arbitres du monde ? », a-t-il justifié en revenant sur les prestations de Gassama.

- Publicité -

« Monsieur Gassama fait quand même partie des meilleurs sifflets du continent. Il a le droit de faire des erreurs », a-t-il renchéri. Pour rappel, Djamel Belmadi indiquait, dans une vidéo de la FAF, toujours en vouloir à Bakary Gassama. « On ne verra plus jamais un arbitre comme ça mettre à mal un pays ». Des propos qui ont alors suscité une vive réaction de colère du côté camerounais.

Samuel Eto’o ne digère pas les propos tenus par Belmadi

Rappelons toutefois que Patrick Mboma n’est pas le premier à voler aux secours de Bakay Gassama. Les récents propos du tacticien d’El-Khadra ont, en effet, fait beaucoup réagir Samuel Eto’o et compagnie. En fait, ce dernier ne s’est pas privé de répondre aux déclarations de Belmadi. En publiant un long communiqué sur le site officiel de la Fécafoot.

Cependant, pour remettre les choses dans leur contexte, il faut savoir que Belmadi n’a parlé d’Eto’o, ni de la Fécafoot ou, tout court, du Cameroun. Le sélectionneur national avait tout simplement tiré sur le directeur de jeu, Gassama, qu’il accuse d’être injuste. Et ses décisions ont énormément porté préjudice à l’équipe d’Algérie.

- Publicité -

En revanche, Eto’o, qui a mal pris ces déclarations, a ajouté dans son long communiqué que Belmadi a indiqué implicitement que « l’issue du match a été arrangée aux dépens de l’Algérie ». Or, à aucun moment Belmadi n’a parlé de cette possibilité lors de son interview.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -