Automobile

Cahier de charges / Importation de voitures en Algérie : Tebboune presse Aït Ali

1
Algérie cahier charges voitures
S'abonner :

Algérie – Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune instruit le ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali Braham d’accélérer l’édification du cahier des charges liés au secteur de l’automobile, dont celui de l’importation des voitures neuves.  

Lors d’une séance de travail conclue ce 08 juillet; en présence du Premier ministre et des ministres des Finances; de l’Énergie; de l’Industrie et des Mines; du Commerce; de l’Agriculture et du ministre délégué chargé de la Prospective auprès du Premier ministre; le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune a présidé cette rencontre dédiée à l’examen du projet de plan national de relance socio-économique. Parmi les points discutés figurait le dossier du cahier des charges de l’importation de voitures en Algérie.

Cependant, celui-ci devrait être soumis aux prochaines réunions du Conseil des Ministres; selon ce qu’a rapporté le média spécialisé; Auto Algérie. Cependant, le chef de l’État a réitéré au ministre de l’Industrie de présenter les cahiers des charges déjà disponibles; lors du prochain Conseil des ministres. En effet, Tebboune a insisté lors de cette réunion sur l’accélération du dossier des cahiers des charges; liés au secteur de l’automobile.

Par ailleurs, Ferhat Aït Ali a révélé que les nouveaux cahiers des charges relatifs aux activités d’importation et de montage des véhicules seront publiés durant ce mois de juillet. Ces derniers seront publiés ensemble; a-t-il déclaré; lors d’un point de presse en marge de sa visite au complexe sidérurgique d’El Hadjar, à Annaba ce 06 juillet. De plus, il a souligné que les nouveaux textes empêcheront les pratiques qu’avaient connues ces deux activités par le passé.

Cahier des charges / Importation de voitures en Algérie : Ferhat Ait Ali s’explique sur le retard

« Dans la construction automobile, il y a l’industrie mécanique d’une manière générale; et pas que l’automobile au sens touristique du terme. Ce qui explique que le cahier des charges ne peut être uniforme pour tous »; a-t-il avancé dans un contexte justifiant les retards en question. « Il nous a fallu beaucoup de temps pour travailler sur ce dossier avant qu’il ne soit prêt »; a confié le ministre lors de la même conférence.

D’autre part, le ministre a tenu à rappeler que ce cahier des charges est conçu principalement dans l’objectif d’asseoir une véritable industrie mécanique en Algérie. Ceci en exigeant un niveau minimum d’intégration de composantes locales; soit de 30% ainsi que la fabrication de la carrosserie localement; a-t-il rappelé.

Rappelons que le premier responsable du secteur avait précisé le mois dernier que la liste finale des concessionnaires agréés retenus; sera rendue publique au plus tard durant le dernier trimestre de 2020. « Théoriquement, les premiers véhicules neufs importés ne peuvent être mis sur le marché que vers la fin de l’année »; avait-il indiqué.

Article recommandé :  Algérie : Le FLN refuse l'idée de dissoudre l’Assemblée Nationale (APN)

Excuses de la France pour l’Algérie : Un historien Algérien tacle Marine Le Pen

Article précédent

Ouverture des frontières suspendue : Les agences de voyages Algériennes en crise

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Pourtant depuis son installation le ministre de l’industrie n’à eu que ce dossier à traiter , mais tellement de parasites rentrent en considération il s’engouffre dans ce labyrinthe de cahier des charges.
    D’abord pourquoi un cahier des charges , alors qu’un ensemble de conditions touchant essentiellement à la qualité des vehicules aurait suffit ?
    Pourquoi s’en tenir à la parution des deux cahiers des charges alors que celui lié au montage pouvait attendre. Au final , au lieu d’avoir un État régulateur , on est face à un État deflagateur. Au train où vont les choses ces cahiers des charges ne verront pas le jour de sitôt, car derrière cette façade il existe bel et bien des intérêts personnels chez les concepteurs.

Comments are closed.