AccueilÉconomieAutomobileCahier des charges importation voitures Algérie : le Premier ministre apporte de...

Cahier des charges importation voitures Algérie : le Premier ministre apporte de nouvelles précisions

Automobile – Bonne nouvelle pour les automobilistes Dz ! Le cahier des charges relatif aux conditions et aux modalités de l’importation de voitures vers l’Algérie comportera de nouveaux éléments intéressants. On vous livre toutes les informations liées à cette actualité dans la suite de cet article du 15 octobre 2022.

Après de longues années d’attente, les autorités algériennes ont fini par donner plus de précisions au sujet du cahier des charges qui donnera le coup d’envoi de l’importation des voitures en Algérie. Un dossier déterminé à faire sortir le secteur automobile Dz de la crise sévère à laquelle il se heurte. 

Ce n’est qu’une question de temps avant que les responsables du pays n’affichent le nouveau cahier des charges lié à l’importation de véhicules. C’est en effet ce qu’a affirmé le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, en marge d’une séance organisée pour répondre aux questions des députés au sujet de la Déclaration de politique générale du gouvernement.

Par la même occasion, le même locuteur a dévoilé certains détails inédits à cet effet. Il s’agit des données visant principalement à souligner, au préalable, les lignes directrices qui formeront le nouveau document en question. Les déclarations du chef du gouvernement algérien ont été reprises par le quotidien généraliste arabophone Ennahar.

Le nouveau cahier des charges prend compte les droits des consommateurs

Dans son allocution, le cadre a révélé que le nouveau cahier des charges devra servir d’une solution à tous les déséquilibres constatés dans le régime régissant l’activité d’importation de voiture en Algérie.

Il a noté, dans le même sillage, que ce document veillera notamment à préserver l’économie nationale de toute pratique illégale. Par ailleurs, le Premier ministre a souligné que la nouvelle réglementation comprendra des mesures supplémentaires au profit des consommateurs.

Dans le détail, le cahier des charges que l’Algérie mettra prochainement en place protégera les droits des consommateurs contre les pratiques illicites. Et cela, notamment en termes de délais de livraison, de garantie, ou encore de services après-vente.

Dans ce contexte, le susdit responsable a affirmé que le gouvernement s’apprête à mettre en exécution la décision portant sur l’ouverture de l’importation aux véhicules de moins de trois (3) ans. D’autant plus, rappelle-t-il, que cette initiative permettra de réduire la pression sur la demande nationale en matière d’engins à quatre roues.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes