La CAF refuse au gardien de l’équipe du Maroc de parler en arabe en conférence de presse

Football – La Confédération africaine de Football (CAF) a exigé au gardien de l’équipe du Maroc de parler dans une autre langue, hors l’arabe, au cours d’une conférence de presse.

En effet, au cours d’une conférence de presse animée par Vahid Halilhodzic et Yassine Bounou, la responsable de communication de la CAF aurait interdit au gardien de but de l’équipe du Maroc de parler en arabe et lui a même demandé de traduire sa réponse, chose qu’il a refusé de faire.

Au fait, celle qui était chargée d’organiser cette sortie médiatique, a jugé qu’il était plus approprié pour le surnommé Bono de parler dans une langue étrangère. À savoir le Français ou l’Anglais. Sachant qu’en répondant à une question posée par les journalistes, celui-ci a livré sa réponse en Arabe.

Cela dit, suite à cette remarque que le gardien de but a jugé désobligeante, il s’est carrément braqué. En sus, il a tenu à préciser au porte-parole de la CAF que « c’est plutôt leur problème et pas le sien ». D’autant plus que la FIFA a déjà adopté la langue arabe et de façon officielle.

Football : un autre incident au cours de la conférence de presse de Vahid Halilhodzic 

En outre, lors de cette même conférence de presse, Vahid Halilhodzic semblait aussi faire à nouveau face à une autre contrainte. Au fait, il aurait demandé aux organisateurs présents sur place d’éteindre la climatisation. Étant donné que le climat dans le pays est chaud et humide. De ce fait, il avait surtout peur que son gardien de but attrape un rhume.

Le moins que l’on puisse dire c’est que depuis le début de cette CAN 2022, plusieurs incidents ont déjà été évoqués. Des problèmes de sécurité ont aussi fait le tour de la Toile durant ces derniers jours. En particulier, à la suite de l’agression des trois (03) journalistes algériens. Est-ce que cela est dû à un manque d’organisation ? On le saura sûrement au fil de cette compétition sportive.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes