AccueilActualitéAlgérieBurj Khalifa s’illumine avec le drapeau d’Algérie pour le 1er novembre (vidéo)

Burj Khalifa s’illumine avec le drapeau d’Algérie pour le 1er novembre (vidéo)

Algérie – La tour Burj Khalifa de Dubaï a affiché ce 1er novembre le drapeau de l’Algérie en commémoration du déclenchement de la révolution Algérienne. 

La tour Burj Khalifa de Dubaï, la plus haute tour du monde, a été illuminée aux couleurs du drapeau de l’Algérie ce vendredi, pour l’occasion de la 66ᵉ commémoration du déclenchement de la révolution Algérienne le 1er novembre 1954. 

«  Burj Khalifa s’illumine pour le jour de la Révolution algérienne; commémorant le début de la lutte pour l’indépendance de l’Algérie en 1954 »,  a déclaré le compte Twitter de la tour. Ainsi, cette initiative des autorités Emiraties s’est voulue comme un symbole de l’amitié entre les deux pays; et les deux peuples en l’occurrence l’Algérie et les Émirats-Arabes-Unis.

Pour rappel, la tour de Burj Khalifa de Dubaï, un gratte-ciel faisant 829,8 mètres de haut, est la plus haute tour du monde; a affiché les couleurs de l’Algérie à l’occasion de la célébration du 05 juillet 2019. 

Double événement pour les Algériens ce 1er novembre 2020

En effet, ce 1er novembre 2020 en Algérie est marqué par la célébration du début de la quête pour l’indépendance en 1954 et le référendum sur la nouvelle constitution qui a commencé depuis hier à l’étranger; et dans certaines wilayas du sud du pays et à partir d’aujourd’hui sur l’ensemble du territoire nationale. 

Cependant, en attendant les résultats qui seront dévoilé les prochains jours, le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE); Mohamed Chorfi, a annoncé que le taux de participation au niveau national a atteint le 18,44% à 17 heures soit 4 347023 électeurs.

Pour rappel, ce référendum s’est déroulé dans un contexte particulier à cause de la pandémie du Coronavirus qui a touché le pays de plein fouet. Néanmoins, Dr Bekkat Berkani, le membre du comité scientifique de suivi de l’épidémie de Corona; estime que la situation actuelle de l’évolution de la pandémie; ne représente pas un danger pour le référendum constitutionnel en Algérie prévus ce dimanche premier novembre; selon notre source le site Algérie 360.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes