AccueilActualitéAlgérieBRICS : la Russie accueille la demande d’adhésion de l’Algérie favorablement

BRICS : la Russie accueille la demande d’adhésion de l’Algérie favorablement

Algérie – Après avoir déposé une demande pour adhérer aux BRICS, la Russie accueille favorablement la requête de l’Algérie. Dzair Daily vous apporte plus de détails à ce sujet dans les lignes qui suivent. 

Après l’accueil favorable de la demande d’adhésion de l’Algérie aux BRICS par la Chine, c’est au tour de la Russie d’approuver la requête du gouvernement algérien. En effet, Moscou s’est montrée élogieuse face aux efforts déployés par Abdelmadjid Tebboune pour rejoindre le groupe. Ainsi, si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette nouvelle édition du 10 novembre 2022. 

Tout d’abord, on notera que ce lundi l’Algérie a mis les petits plats dans les grands et a déposé sa candidature pour rejoindre le regroupement des cinq pays. Dans le détail, Leila Zerrouki, chargée des grands partenariats internationaux au ministère algérien des Affaires étrangères a annoncé cette bonne nouvelle.

Dans ce sillage, on rappelle que l’Algérie a participé au dernier sommet des BRICS qui s’est tenu en juin 2022. Et ce, en tant que membre invité. À cet effet, le chef de l’État algérien n’a pas tardé à exprimer son souhait de faire partie de l’assemblement de ces pays à forte croissance économique. 

En fait, Abdelmadjid Tebboune a déjà fait savoir que l’Algérie peut cocher de nombreuses cases pour adhérer à ce groupe économique et politique. D’ailleurs, plusieurs pays membres l’ont encouragé pour franchir le pas. Étant donné que l’Algérie constitue un « grand pays en développement ». 

Candidature de l’Algérie aux BRICS : la Russie s’en félicite de tout cœur 

Selon ce que rapporte le quotidien francophone l’Expression, la Russie s’est félicitée de la candidature de l’Algérie. En effet, le représentant spécial du président russe pour le Moyen-Orient et l’Afrique n’a pas tari d’éloges à cet égard. « Nous saluons la volonté de nos amis, partenaires et personnes partageant les mêmes idées de se joindre au travail », a indiqué Mikhaïl Bogdanov. 

De sa part, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a précisé que les candidatures des pays, tels que l’Algérie et l’Argentine, sont soumises à un examen en fonction de quelques critères. D’ailleurs, le diplomate russe Valerian Shuvaev a affirmé la Russie ne s’opposera jamais à la volonté de l’Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes