11.9 C
Alger
11.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieBRICS : nouvelle déclaration du ministre russe Lavrov sur l’adhésion de l’Algérie

BRICS : nouvelle déclaration du ministre russe Lavrov sur l’adhésion de l’Algérie

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a évoqué, ce mercredi, l’adhésion de l’Algérie au groupe économique, BRICS. Dzair Daily vous dévoile davantage de détails à ce sujet ce jeudi 2 février 2023. 

En effet, l’agence Spoutnik a cité, hier, des déclarations du chef de la diplomatie russe à la chaîne de télévision RT. Au cours de cette rencontre avec les médias, il a abordé plusieurs dossiers internationaux, notamment la question économique. À ce propos, le ministre russe de l’étranger, Sergueï Lavrov, a fait savoir que l’Algérie figurait parmi les pays les plus en vue pour rejoindre le groupe économique BRICS.

Selon lui, « Des demandes officielles d’adhésion ont déjà été reçues de plusieurs pays ». Il poursuit en soulignant que « le nombre de ces demandes dépasse le nombre initial des membres du BRICS ». Il a alors indiqué que « L’Algérie fait partie de ces pays ». C’est ce dont fait état le quotidien généraliste arabophone El Khabar

- Publicité -

« Lors des récents événements des pays du Groupe des Cinq (BRICS) qui se sont tenus cette année sous la présidence de la Chine, nous avons convenu de la nécessité de développer une approche commune face à de tels appels », a-t-il assuré. « Nous nous mettrons d’accord sur les critères et les conditions d’acceptation de nouveaux membres dans notre groupe », a encore expliqué le responsable russe.  

Lavrov : « L’Algérie, avec toutes ses qualités, figure parmi les leaders des prétendants »

Par ailleurs, Lavrov a souligné la nécessité de trouver une formule qui « reflète les intérêts légitimes de ces pays. Cela notamment dans la promotion des principes de justice et de démocratie dans les relations politiques et économiques internationales avec les pays BRICS ».

En réponse à une question de savoir si le groupe changera de nom à mesure que le nombre de ses membres augmentera, Lavrov s’est avancé. Il a, en fait, noté « qu’il peut y avoir plusieurs options. Les BRICS se sont déjà établis en tant qu’entité », a-t-il conclu.

- Publicité -

Pour rappel, le groupe compte à présent cinq membres. Il s’agit du Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud. Plusieurs pays, hormis l’Algérie, ont exprimé leur souhait de faire partie du BRICS. Cela, à l’image de l’Iran, la Turquie et l’Arabie saoudite. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -