15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantBrevets d'invention : voici l'université algérienne leader en 2023

Brevets d’invention : voici l’université algérienne leader en 2023

Publié le

- Publicité -

Algérie – Vous découvrirez dans cette édition l’université algérienne qui détient le meilleur palmarès dans le volet des brevets d’invention en 2023. Ne ratez pas la suite de ces lignes du 20 février pour tout savoir à ce propos.

En effet, le directeur du centre algérien de la propriété industrielle, Abdelhafid Belmehdi, a révélé que l’université algérienne leader dans le nombre de brevets déposés en 2023 est celle de la wilaya d’El Oued. Il s’agit de l’université Echahid Hamma Lakhdar. Cette dernière a fait un bond en avant durant les dix dernières années. Et elle détient actuellement le plus de brevets déposés à l’échelle nationale.

Dans le détail, l’université Echahid Hamma Lakhdar a atteint les 100 brevets scientifiques durant cette année 2023. Parmi lesquels 20 brevets ont déjà été déposés durant le mois de janvier. Cette information a été rapportée par le professeur Omar Ferhati, qui est aussi le recteur de la même université. Le responsable s’est en effet exprimé sur les ondes de la Radio nationale.

- Publicité -

Par ailleurs, le même intervenant a révélé que ces brevets ont pu être déposés grâce aux efforts conjoints de tous les acteurs universitaires. On note aussi que l’incubateur d’entreprises du même centre universitaire a enregistré plus de 400 projets, dont 100 nouveaux brevets. Ces projets sont pour la plupart dans les domaines de l’industrie, de l’agriculture, des énergies renouvelables et de l’intelligence artificielle.

Algérie : l’université d’El Oued enregistre 400 nouveaux projets

Ces nouveaux projets présentent un fort potentiel et pourront contribuer au développement de plusieurs secteurs. Ils seront d’ailleurs prochainement présentés au secteur des affaires afin qu’ils puissent être convertis en projets d’investissement. C’est ce que rapporte le quotidien arabophone Sabq Press, dans son édition d’aujourd’hui. 

La même source médiatique indique que ces projets serviront l’Algérie grâce à la richesse alternative aux hydrocarbures qu’ils offriront. La mise en place de ces nouveaux procédés pensés par la communauté universitaire d’El Oued servira les secteurs de l’Industrie et de l’agriculture.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -