18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
dimanche, 12 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéBoxe : l’Algérienne Imane Khelif vice-championne du monde

Boxe : l’Algérienne Imane Khelif vice-championne du monde

Publié le

- Publicité -

Sport – Parmi celles montées sur le podium de la douzième (12e) édition des championnats du monde de boxe féminins, figure l’excellente représentante algérienne Imane Khelif, qui s’est vue attribuer la médaille d’argent à l’issue de la finale de la catégorie des 63 kg. Les lignes qui suivent vous dévoilent de plus amples détails sur ce sujet. 

Les porte-drapeaux de l’Algérie des disciplines de sports de combat ne cessent de faire bonne figure à l’échelle internationale. La preuve concrète en est l’impressionnant parcours de la Tiaretienne de 23 ans aux Championnats du monde amateurs 2022. Un itinéraire digne d’une boxeuse de classe mondiale qui a valu à l’Algérienne Imane Khelif une prestigieuse 2e place aux Mondiaux féminins de boxe. 

La Turquie a abrité un record de trois-cent-dix (310) athlètes, représentantes de soixante-treize (73) nations. Au cours de ce tournoi qui se clôturera demain à Istanbul, les opposantes issues des quatre coins du monde se sont retrouvées dans douze (12) catégories de poids différentes.

- Publicité -

Comme à chaque grand rendez-vous, les pugilistes algériennes se sont alors engagées à tout donner sur le ring pour honorer les couleurs nationales. Dans la suite de notre édition du vendredi 20 mai 2022, vous saurez pourquoi on ne peut pas dire qu’elle n’y sont pas parvenues.

Si Roumaïssa Boualem (50kg) a eu du mal à imposer son rythme et ses actions se contentant d’une participation aux huitièmes de finale, deux ont réussi à aller jusqu’au bout de la compétition. Il s’agit d’Imane Khelif et d’Ichrak Chaïb (-66kg). 

Boxe/Mondiaux féminins 2022 : Imane et Ichrak s’illustrent au classement 

Imane Khelif, médaillée d’or au mois de janvier dernier à Sofia, en Bulgarie, au cours de la 73e édition de Mémorial de Strandja, collectionne les performances époustouflantes. Elle a en effet été sacrée, ce jeudi, vice-championne du monde de la catégorie des 63 kg. Très attendue lors de la finale, elle n’a finalement pas pu emballer son dernier duel. 

- Publicité -

Après 4 victoires consécutives, la native de Tiaret a encaissé une défaite au compte de 5-0 contre la puncheuse irlandaise Amy Sara Broadhurst. Mais cela ne change rien à sa campagne mémorable. Celle qui qui lui a donc permis de remporter la médaille d’argent. Une première dans l’histoire de la boxe féminine algérienne. 

Ichrak Chaïb a, elle aussi, inscrit son nom en lettres d’or au palmarès du noble art mondial. La jeune femme de 21 ans a glané le bronze chez les -66 kg aux Mondiaux féminins de boxe.

Il convient de noter par ailleurs que la prochaine escale des deux jeunes athlètes sera à Oran, en Algérie, pour prendre part à la 19 édition des Jeux Méditerranéens (JM) 2022. Une compétition multisports qui se déroulera du 25 juin au 5 juillet. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -