Bourse : le prix du pétrole peut atteindre les 200 dollars le baril ?

Énergie  – Dans un entretien accordé à TSA Algérie, Francis Perrin s’est exprimé sur les fluctuations des prix du pétrole et si le baril pourrait atteindre les 200 dollars dans un avenir proche. Dzair Daily vous décrypte cette interview dans la suite de cet article du 23 mars 2022.

Le prix du pétrole pourrait-il atteindre les 200 dollars le baril ? C’est la question à laquelle le spécialiste des questions énergétiques Francis Perrin va tenter de répondre. L’intevenant est également directeur de recherche à l’Iris Paris et expert auprès de l’Association pour le progrès du management APM Paris.

À la lumière des événements actuels en Ukraine, le marché mondial du pétrole et de gaz se voit chamboulé. C’est dans ce contexte que Francis Perrin livre son analyse. Il expliquera que le maintien du prix du baril au-dessus de la barre des 100 dollars est la conséquence directe de la guerre en Ukraine. Ainsi, des inquiétudes qui en découlent quant aux livraisons venant de Russie.

Par ailleurs, Perrin ajoutera que dans un tel contexte, les spéculations montent et on prévoit que les cours vont encore grimper, voire même atteindre les 200 dollars le baril. Il est cependant difficile d’affirmer avec certitude si ce montant pourra effectivement être atteint. Tout dépendra de l’évolution du conflit entre la Russie et L’Ukraine.

Les cours se maintiendront au dessus des 100 dollars

À cet effet, les autorités russes ont évoqué le chiffre de 300 dollars. Mais cela reste une manœuvre pour que les pays de l’occident ne durcissent pas davantage les sanctions contre le pétrole russe. Le spécialiste affirme qu’il est vrai que la guerre influe grandement sur les prix. Mais il n’en reste pas moins que l’incertitude dans laquelle se trouve le monde actuellement empêche toute prise de position concernant l’évolution des prix.

Par conséquent, le prix du pétrole va dépendre de la durée de la guerre, et des décisions qui seront prises par les gouvernements européens. D’autant plus qu’on ne sait toujours pas si le pétrole sera inclus dans les sanctions infligées à la Russie. En attendant, il est fort probable que cette tendance haussière se maintienne. Le prix restera au-dessus de la barre des 100 dollars en attendant les réponses des négociations diplomatiques entre la Russie et l’Ukraine.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes