20.9 C
Alger
20.9 C
Alger
dimanche, 19 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieÉnergieBourse : le prix du baril de pétrole dépasse les 105 dollars

Bourse : le prix du baril de pétrole dépasse les 105 dollars

Publié le

- Publicité -

Énergie – Le prix du baril de pétrole en bourse balance au rythme des événements qui font bouger l’actualité mondiale. Dzair Daily fait le point sur les cours actuels dans les lignes qui suivent ce mardi 10 mai 2022. 

En effet, après avoir enregistré une forte baisse durant la veille, le prix du baril de pétrole en bourse s’est stabilisé aujourd’hui au matin. Mais il reste toujours au-dessus de la barre des 100 dollars. Ainsi, ce matin, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en juillet, a été négocié à 105,53 dollars.

Il faut savoir que les cours du pétrole n’ont jamais été aussi perturbés que durant ces derniers mois. Ayant atteint des records jamais égalés depuis 10 ans durant les dernières semaines, les prix se sont apaisés à la lumière des décisions prises par les gouvernements pour calmer cette flambée. Comme le rapporte le quotidien arabophone Ennahar.

- Publicité -

La raison principale du déséquilibre sur les marchés mondiaux de l’énergie est le conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine. Celle qui perdure depuis plus de deux mois maintenant. Les analystes ayant craint une suspension des approvisionnements en pétrole par la Russie, le prix du baril avait alors pris une courbe ascendante. 

Stabilisation du prix du pétrole sur les marchés mondiaux

Mais c’est sans compter les mesures prises par les pays de l’OPEP, qui ont décidé d’une augmentation de la production. Et aussi la décision du président américain. Celle de débloquer les réserves stratégiques de pétrole de son pays. Toutes ces mesures combinées ont fini par faire baisser notoirement le prix du baril. Mais l’équilibre du marché n’en reste pas moins fragile pour autant.

Et pour cause, le retour de cas de contamination au Covid-19 a conduit la Chine à confiner sa plus grande ville. Ce qui a semé des inquiétudes quant aux perspectives de la demande de la deuxième plus grande économie du monde. Par conséquent, le prix du baril se stabilise actuellement. En sus, les inquiétudesquant à la demande sont neutralisées par celles concernant l’offre.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -