AccueilScoop et PeopleBooba soutien l’Algérie contre des parlementaires américains pour cette raison

Booba soutien l’Algérie contre des parlementaires américains pour cette raison

People – Le rappeur français Booba apporte son soutien à l’Algérie contre des parlementaires américains. Dzair Daily vous dévoile tous les détails de cette histoire dans le numéro d’aujourd’hui. Apprenez tout ce samedi 1 octobre 2022 !

Élie Yaffa, de son nom de scène Booba, s’est récemment montré solidaire avec l’Algérie contre des parlementaires américains. Alors, quelle est la raison qui a poussé le rappeur français à montrer son soutien au « pays d’un million et demi de martyrs » ? Si vous voulez en savoir davantage, n’hésitez pas à continuer la lecture de ce passage. Dzair Daily vous en dit plus juste ci-après.

Parce qu’il ne cache pas son amour envers l’Algérie, Le Duc de Boulogne ne loupe aucune occasion pour montrer son admiration pour notre pays. Effectivement, l’interprète de « Plaza Athénée » n’hésite souvent pas à porter le maillot des Verts ni de lever le drapeau algérien sur scène et entonner l’incontournable slogan « One, two, three, viva l’Algérie ». 

Une fois de plus, l’artiste quarantenaire a souhaité apporté son soutien à l’Algérie. Cette fois-ci, il a manifesté son attachement au territoire Dz dans un tout autre registre. C’est alors sur une affaire de quelques élus des États-Unis d’Amérique ayant récemment fustigé le gouvernement algérien que Booba s’est exprimé.

Et cela, à travers deux stories publiées sur son compte Instagram. Au fait, le poids lourd du rap français avait reçu un message d’un de ses abonnés affirmant que « des parlementaires américains ont dézingué l’Algérie pour les relations qu’elle entretient avec la Russie, en appelant à la sanctionner ». 

Voici ce qu’a dit Booba sur cette histoire 

Très étonnée, celui qui comptabilise huit (8) disques d’or a répondu en disant : « Bah voyons, j’aimerai bien voir ça ». Cela tout en partageant, en story, le message en question. Mais ce n’est pas tout ! Une autre publication a poussé Booba à se montrer solidaire, encore une fois, avec l’Algérie.

Elle mettait ainsi en avant une lettre avec une vingtaine de signatures. Dans le détail, le natif de Sèvres a publié un relayé une publication d’un média qui illustrait des détails d’une correspondance envoyée au secrétaire de l’État des USA, Anthony Blinker en l’occurrence.

Une lettre qui appelle à « des sanctions contre l’Algérie pour ses liens avec la Russie, notamment, dans le domaine de l’armement ». Sachant que celle-ci a été signée par « 27 membres du Congrès américain ». Chose qui a, cependant, déplu, à Booba. « C’est quoi ce miel », s’est-il interrogé, avec sarcasme. 

booba algérie parlementaires américains

booba algérie parlementaires américains

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes