18.9 C
Alger
18.9 C
Alger
samedi, 25 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéBlack Friday et Covid-19 : Une foule noire devant un centre commercial

Black Friday et Covid-19 : Une foule noire devant un centre commercial

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le shopping au temps du coronavirus, Covid-19, crée des images, inquiétantes pour beaucoup, de foules qui se drainent sur un centre commercial à Alger, celui de Bab Ezzouar en l’occurrence, pour effectuer des achats dans le cadre du Black Friday que le centre précise n’avoir jamais annoncé la tenue cette année.

Les réseaux sociaux algériens relaient des images de rassemblements intenses, en plein Covid-19, au niveau du centre commercial situé dans la commune de Bab Ezzouar à Alger, de gens attirés aujourd’hui par le Black Friday. Nombreux sont les internautes qui affichent leur ahurissement devant ce qu’ils appellent un « pari risqué ». Cela signifie que les gens se ruent sur des opportunités d’achats assez alléchantes.

Mais au péril de leur intégrité physique. Il s’agit ici d’un dilemme vieux comme le monde dans lequel on vit. Primer la santé du corps ou bien privilégier celle financière ? Pour un nombre élevé des avis sur le net, cette question trouve vite sa réponse, dans un sens ou dans l’autre. Les « pros-santé » parlent d’une conjoncture exceptionnelle qui est l’épidémie responsable de la Covid-19.

- Publicité -

À ces circonstances extraordinaires, ils exigent des mesures d’exception. La partie détenant cette vision soutient que concrètement, il nous faut remanier nos habitudes. « On ne peut quand-même pas continuer à vivre comme si de rien n’était ». C’est ce que l’on formule comme objection au Black Friday, en Algérie, sous le coronavirus. « Se voiler la face nous mènera droit dans le mur ». Ainsi protestent les opposants à ce type d’évènements en ce moment.

black friday covid-19

Image récupérée sur la page Facebook de la chaine El Hayat TV.

- Publicité -

Devant le nombre incroyable des gens venus, le centre commercial ferme ses portes 

Dans le camp opposé, les arguments ne manquent pas, eux aussi, de pertinence. On acquiesce alors que la crise sanitaire est une menace sérieuse.  Toutefois, cette détresse liée à la santé ne doit pas éclipser l’autre aspect de la réalité quotidienne. Cette dernière fait face à d’autres difficultés non moins graves. Ces internautes donc affichent leur compréhension à l’égard des clients séduits par le Black Friday.

Ils ne s’étonnent guère que cette frange des Algériens défie le virus pour un produit moins cher. « La crise économique qui secoue le monde au même titre que l’Algérie n’est pas chose anodine », arguent-ils. « Le citoyen doit se protéger contre le coronavirus. Cependant, il doit également s’en sortir quant à l’acquisition de ses besoins. Et de ceux de sa famille ».

C’est là que les autres reviennent à la charge. « Les acheteurs qui courent derrière les offres du Black Friday ne le font que rarement pour les produits de première nécessité », contestent-ils. En fait, confrontée à ces foules énormes, la direction du centre commercial de Bab Ezzouar a annulé ferme ce vendredi 27 novembre. Le motif présenté est, sans surprise, la menace épidémique. « Il n’y aura donc que du “Blackovid-19” », ironisent des internautes.

black friday covid-19

black friday covid-19

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -