Black Friday en Algérie : soldes, arnaque .. Ce qu’il faut savoir

Algérie – L’Organisation Algérienne de Protection et Orientation du Consommateur et de son Environnement a mis en garde les commerçants qui utilisent le Black Friday pour arnaquer le consommateur avec de faux soldes.

En effet, des affiches de -30%, -50% ou même -70% couvrent les devantures des grandes enseignes depuis un moment. Au fait, ces dernières années et durant cette période bien précise du mois de novembre, l’Algérie fait face à ce phénomène de soldes qu’on appelle le Black Friday. Seulement, est-ce vraiment une opportunité pour les consommateurs algériens ? C’est ce qu’on va découvrir.

Il est à noter que cet événement commercial d’une journée est plus fréquent aux États-Unis et au Canada. Il s’agit du dernier vendredi du mois de novembre. Soit, le vendredi qui vient juste après la fête de Thanksgiving. Cette journée marque traditionnellement le coup d’envoi de la période des achats pour les fêtes de fin d’année.

Cela dit, en Algérie, les promotions ont commencé le 05 novembre dernier et se poursuivent jusqu’au 26 novembre. Contrairement aux autres pays. Toutefois, comme chaque année, les acheteurs se plaignent d’une certaine manigance de la part des marques. Ceux qui mettent en place de fausses remises pour attirer plus de clientèle.

Black Friday en Algérie : l’APOCE parle de fausses promotions

En outre, à travers sa page Facebook officielle, l’APOCE s’est exprimée à ce sujet. Au fait, l’organisation a tenu à mettre en garde les commerçants algériens. En particulier, ceux qui utilisent le Black Friday pour créer de la confusion auprès des consommateurs. Cela, en les incitant à acheter en mettant en place de faux rabais.

En sus, l’association en question a, par le biais du même communiqué, averti tous ceux qui seront amenés à essayer de tromper le consommateur. Il a notamment été mentionné que l’APOCE suivra de près l’activité des magasins de grandes marques durant cette période. De ce fait, elle n’hésitera pas à les poursuivre en justice en cas de dépassements.

D’un autre côté, elle a appelé les clients à s’assurer de la remise avant tout achat. Cela, en comparant le prix avec le prix initial. Celui d’avant le Black Friday. Mais aussi, à ne pas hésiter à demander le ticket de caisse. Et ce, pour que dans le cas où une violation a été détectée, celui qui aurait triché pourra être poursuivi.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes