AccueilÉconomieVotre ArgentBillets de banque algériens : la vérité sur le retrait de la...

Billets de banque algériens : la vérité sur le retrait de la langue française

Algérie – Si l’anglais fait son apparition sur les deux nouveaux billets de 2.000 dinars algériens émis par la Banque d’Algérie, la langue française n’y figure plus. L’institution financière algérienne a-t-elle définitivement délaissé le français sur ses billets au profit de l’Anglais ? Nous vous dévoilerons toute la vérité ce samedi 5 novembre 2022. 

À l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance et du 31e Sommet arabe, la BA a mis en circulation deux nouveaux billets de 2.000 dinars. En plus d’une pièce de monnaie d’une valeur de 50 DZD. Chose qui ne semble pas être du goût de tout le monde. En effet, ces billets de banque algériens ont fait réagir beaucoup de personnes en France du fait de la non-présence de la langue française dessus. 

Effectivement, des billets avec leur valeur nominale écrite en anglais circulent depuis le 2 novembre dernier en Algérie. Cela s’inscrit dans le sillage de la nouvelle orientation des autorités algériennes. Celle visant une utilisation plus fréquente de la langue anglaise. Une nouvelle qui a provoqué de vives réactions à l’Hexagone. 

En effet, un tweet du leader de La France Insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, a lancé une polémique. Le candidat à la présidentielle d’avril dernier a regretté que le français soit remplacé par l’anglais sur le billet de la banque algérienne. Il a considéré que le président français, Emmanuel Macron, et sa première ministre, Elisabeth Borne, ont échoué « en tout et pour tout ». 

Billets de 2.000 dinars algériens : l’anglais n’a pas remplacé le français

Cette sortie de Jean-Luc Mélenchon peut faire croire que l’anglais remplace définitivement la langue de Molière sur les billets de la Banque d’Algérie (BA). Toutefois, la langue française ne figurait plus sur les billets algériens depuis déjà plusieurs années. Selon France 24, les billets en circulation sur le territoire algérien étaient écrits uniquement en arabe depuis 1970. 

La Banque d’Algérie (BA) n’a donc pas privilégié l’anglais au détriment du français. En réalité, une langue étrangère apparaît sur les billets algériens pour la première fois depuis plus de 50 ans.

Par ailleurs, des billets avec leur valeur nominale écrite en français avaient circulé en Algérie après 1964, date de l’entrée en vigueur de la monnaie nationale. Mais, ce n’était plus le cas depuis les années 1970. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes