AccueilActualitéFranceBillets de 2.000 dinars : le coup de gueule de l'animateur d'une...

Billets de 2.000 dinars : le coup de gueule de l’animateur d’une radio française

France – Le journaliste français, Philippe David, de la radio française, Sud Radio, lance un coup de gueule à la suite de la mise en circulation des nouveaux billets algériens de 2.000 dinars en anglais plutôt qu’en français.

Décidément, les nouveaux billets de 2.000 dinars auront plus fait parler d’eux en France qu’en Algérie. En effet, la mise en circulation de ces billets d’argent ont fait réagir plusieurs politiciens français. Cette-fois ci, ce sont les médias qui s’y mettent. L’animateur d’une radio française, Philippe David, montre clairement son mécontentement à l’égard de ces billets de 2.000 dinars.

Au fait, la Banque d’Algérie a émis un billet commémoratif d’une valeur de deux mille (2.000) dinars. Ainsi qu’une nouvelle pièce métallique de 50 dinars créés et mis en circulation à l’occasion de la tenue de la 31e session du Sommet de la Ligue Arabe à Alger. Ce nouveau billet dont le thème de son verso est intitulé libération et indépendance porte des écritures en arabe et en anglais.

Visiblement, cette décision semble déranger au plus haut point l’opinion politique en France. En effet, le nouveau billet de 2.000 dinars a soulevé un tollé dans l’Hexagone. Cela à cause de l’utilisation de la langue anglaise au lieu de la langue française. À noter que celle-ci n’a jamais existé dans la monnaie algérienne.

Polémique autour du billet de 2.000 dinars en France : les internautes algériens ripostent

« Quand est-ce que nos gouvernants vont réagir ! Quand vont-ils arrêter de se soumettre devant le régime d’Alger », s’est indigné le journaliste français sur Sud France. De son côté, le leader du parti la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a tweeté ce matin à ce sujet « Ceci est un billet algérien. La langue commune ne l’est plus. Tristesse. Macron, Borne ont échoué en tout et pour tout ».

Le tribun fait ici allusion aux récentes visites du président français et de la Première ministre à Alger en septembre et octobre dernier. Par ailleurs, ces réactions n’ont pas été du goût des internautes algériens, qui se sont déchainés sur Twitter. « De quoi je me mêle, l’Algérie est un État souverain aux dernières nouvelles ! » écrit un ressortissant algérien.

« Quand allez-vous cesser de pleurer l’indépendance de l’Algérie ? Ça fait plus de 60 ans. Quand est-ce que vous allez faire votre deuil ? », réplique un autre. « Renseignez-vous, ce sont des dinars et non des dirhams. Si même ça vous ne le savez pas, comment pourrez vous être crédible en tant que journaliste ? » en rajoute un autre internaute.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes