10.9 C
Alger
10.9 C
Alger
vendredi, 12 avril 2024
- Publicité -
AccueilGuide VoyagesBillet d’Air Algérie : le ministre Kamel Beldjoud s’exprime sur les prix

Billet d’Air Algérie : le ministre Kamel Beldjoud s’exprime sur les prix

Publié le

- Publicité -

Voyage – Le ministre des Transports, Kamel Beldjoud, apporte des explications concernant les prix du billet d’avion d’Air Algérie. Nous exposons l’ensemble des détails dans la suite de cette nouvelle édition du lundi 6 février 2023. 

En effet, le premier responsable du ministère des Transports, Kamel Beldjoud, a évoqué, jeudi dernier, les prix du billet d’avion de la compagnie aérienne nationale, Air Algérie. Et cela, lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN). Ses déclarations ont été relayées par l’agence APS

Nous les reprenons pour vous dans les lignes qui suivent. Au fait, le ministre des Transports s’est exprimé sur les coûts de vols de la compagnie aériennes algérienne. Il a, d’emblée, expliqué que la flambée n’est plus d’actualité. Elle n’était due, a-t-il précisé, qu’à la pandémie liée au Covid-19.

- Publicité -

Une période où le nombre de vols autorisé était restreint face à une forte demande, rappelle le membre du gouvernement. Mais une fois le retour à la normal, les prix des billets d’avion ont été revue à la baisse, assure encore Beldjoud. D’ailleurs, ce dernier a souligné que le pavillon national avait lancé, dernièrement, plusieurs promotions au profit de ses clients. 

Air Algérie lance une formation importante pour son personnel 

Effectivement, la compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a lancé une formation pour son personnel commercial. Et cela, en matière d’établissement des prix des billets d’avion. Selon les précisions de la susdite source médiatique, la mesure vise à fournir un service précis et plus rapide aux clients. En plus des coûts abordables. 

Dans le même sillage, le directeur régional de la compagnie Air Algérie, Nadir Hadj Saïd, s’est exprimé au sujet de cette formation. Cette dernière fait partie d’un programme mis en œuvre par les autorités algériennes, dit-il.

- Publicité -

Le but étant, selon lui, l’amélioration de la compréhension de la construction tarifaire et l’augmentation de la productivité. Cela, grâce à un examen des activités de contrôle des recettes commerciales.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -