AccueilActualitéBelgique : des supporters marocains saccagent Bruxelles

Belgique : des supporters marocains saccagent Bruxelles

Actualité – Après la grande victoire des Lions de l’Atlas contre l’équipe de la Belgique, des supporters marocains détruisent et ravagent les rues de Bruxelles. Curieux d’en savoir plus ? Restez branchés alors ! Dzair Daily rapporte pour vous l’ensemble des détails dans cette nouvelle édition du lundi 28 novembre 2022. 

Quelques minutes après la victoire de l’équipe nationale du Maroc contre la Belgique au Mondial Qatar 2022, les rues de Bruxelles ont été violemment ravagées par les supporters marocains. Il s’agit d’une information que rapporte Le Soir d’Algérie qui cite l’AFP comme source. Pour plus de détails, nous vous invitons à lire l’intégralité de cet article. 

Dans le détail, les fans du football marocains, résidant à Bruxelles, ont sorti leur drapeau pour célébrer la grande victoire des Lions de l’Atlas contre les Diables rouges. Mais, la situation a finalement mal tourné. La célébration s’est transformée en champ de bataille entre les supporters marocains et la police belge. 

Effectivement, cette dernière a fait savoir qu’une bande de personnes cagoulées a cherché à déclencher les affrontements avec les forces de l’ordre. D’ailleurs, selon ces derniers, l’un de ces intrus a fini par blesser un journaliste sur le visage. Et ce, par des feux d’artifice. C’est donc à ce moment-là que la police est intervenue avec un canon à eau et des gaz lacrymogènes. 

Confrontations en Belgique : voici plus de détails 

Selon les précisions de la susdite source médiatique, un journaliste de l’AFP a témoigné avoir vu des manifestants brûler une voiture, des poubelles et des trottinettes en libre-service. Ce n’est pas fini ! Une cinquantaine de personnes ont notamment attaqué un commissariat de la capitale. 

Ces derniers ont endommagé plusieurs vitres et deux voitures de service. La police a donc réussi à mettre la main sur onze d’entre eux. Il convient de noter que d’autres confrontations ont été déclenchées au nord du pays, à savoir, Anvers. Les policiers ont procédé à l’arrestation d’une dizaine d’entre eux.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes