AccueilSociété et CultureFaits DiversBelgique : un Algérien décède dans un commissariat de police à Bruxelles

Belgique : un Algérien décède dans un commissariat de police à Bruxelles

Belgique – Un ressortissant algérien d’une vingtaine d’années décède dans un commissariat de police à Bruxelles. On vous en dit un peu plus dans cette édition du 22 décembre 2021. 

En effet, un jeune Algérien décède dans un commissariat de police en Belgique. Une information rapportée par le média belge, Le Soir. Cette mort, non encore expliquée, vient faire suite à une autre affaire semblable qui s’est déroulée quelques mois auparavant et qui a vu un autre Algérien mourir suite à une violente arrestation par la police de Belgique. 

Il s’agit d’une nouvelle affaire qui vient s’ajouter aux multiples qui la précèdent. Le disparu est un jeune homme algérien répondant au nom de Mohamed Amine Berkane et qui décède dans un commissariat de police à Bruxelles en Belgique. Âgé de seulement 26 ans, le jeune homme était originaire de la wilaya de Tipaza.

Les faits de ce dossier remontent d’après les informations dont nous disposons à la journée du 12 décembre, quand la victime a été arrêtée par la police. Suspecté de vol avec violence, cet Algérien a été interpellé au niveau du quartier de la Bourse à Bruxelles en Belgique et conduit directement au commissariat. 

L’Algérien décède lendemain de son arrestation au commissariat de police de Bruxelles. Les policiers ont commencé à s’inquiéter vers 14 heures. Quand ils ont vu que le jeune homme, qui semblait en train de dormir, ne se réveillait pas. C’est alors qu’une ambulance est appelée sur les lieux. Les secouristes tentent alors de le réanimer mais en vain. Le décès est constaté aux environs de 15 h. 

Algérien décède en Belgique : l’ambassade d’Algérie réagit 

Tawfik Mahi, ministre conseiller en charge des affaires internationales au sein de l’ambassade d’Algérie en Belgique ; a confirmé au journal belge l’identité du défunt. L’ambassade d’Algérie à Bruxelles a ensuite entamé des démarches officielles auprès du ministère belge des Affaires étrangères. Elle a également saisi la justice. 

L’Algérie exige des rapports détaillés concernant les décès enregistrés dans les locaux de la police belge. Après avoir été informé des faits, le procureur belge a également ordonné la saisie des images des caméras de surveillance. Ainsi que l’intervention de la police scientifique. Toujours concernant l’affaire de l’Algérien qui décède dans un commissariat en Belgique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes