21.1 C
Alger
21.1 C
Alger
mardi, 25 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieLes banques publiques algériennes se préparent au lancement de la finance islamique...

Les banques publiques algériennes se préparent au lancement de la finance islamique en 2024

Publié le

- Publicité -

Algérie – En réponse aux directives des autorités, les banques publiques en Algérie se préparent à offrir une gamme inédite de services et de produits de finance islamique en 2024. Cette initiative vise à encourager l’épargne conformément à la charia et à stimuler l’investissement, tout en offrant des avantages exclusifs aux citoyens et aux entreprises.*

Les banques publiques algériennes se préparent à un tournant majeur dans le secteur financier du pays avec le lancement prévu de services et de produits de finance islamique en 2024. Cette initiative est une réponse directe aux directives des autorités supérieures et a pour objectif de promouvoir l’épargne et l’investissement conformément à la charia.

- Publicité -

Le chef du département de la finance islamique à la Banque populaire d’Algérie, Sofiane Mazari, a révélé que cette nouvelle gamme de produits, prévue pour débuter au premier trimestre de 2024, sera baptisée « Plan d’épargne ». Elle permettra aux citoyens qui souscrivent à des comptes d’épargne islamiques de bénéficier, au bout d’un an, d’un financement islamique pour l’acquisition de voitures ou de maisons grâce à des conditions avantageuses.

L’initiative vise à stimuler l’épargne conformément à la charia en offrant des solutions de financement préférentielles. Elle comprendra dix produits différents, adaptés aux particuliers et aux entreprises. Et ce, en utilisant des mécanismes de moudaraba (partage des bénéfices) et d’émission (vente à tempérament). Ces produits offriront ainsi aux citoyens et aux entreprises la possibilité de financer divers projets, de la construction de logements à l’investissement, tout en respectant les principes de la finance islamique.

La Banque populaire d’Algérie prévoit également de transformer ses guichets actuels en agences bancaires spécialisées dans la finance islamique. Actuellement au nombre de 97, ces guichets se verront portés à 100 d’ici la fin de l’année. Avec notamment cinq ou six agences indépendantes conformes à la charia prévues pour le premier trimestre de 2024.

- Publicité -

Concernant les chiffres actuels, les économies au sein de la Banque populaire d’Algérie ont atteint 320 milliards de centimes jusqu’à novembre 2023, avec 45.000 comptes ouverts. Cette initiative de finance islamique a suscité un intérêt sans précédent de la part des particuliers et des entreprises. Le processus d’octroi de financements participatifs est désormais effectué en seulement 72 heures. Tandis que le financement de l’immobilier et de l’investissement prend moins d’un mois.

La banque s’engage également à améliorer le service client en numérisant ses opérations et en utilisant l’intelligence artificielle pour répondre rapidement aux demandeurs de financement à la consommation. En ce qui concerne le financement des voitures algériennes, la Banque populaire d’Algérie est en pourparlers avec plusieurs institutions pour fournir des voitures dès leur mise en vente par l’usine Fiat. Prévoyant à cet effet une forte demande pour ces véhicules en 2024.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -