13.9 C
Alger
13.9 C
Alger
dimanche, 14 avril 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDevise AlgérieBanque d'Algérie : le dinar retrouve une meilleure santé

Banque d’Algérie : le dinar retrouve une meilleure santé

Publié le

- Publicité -

Algérie – Après une dépréciation qui a duré longtemps, le dinar connaît un rebond face aux monnaies étrangères dans les cotations de la Banque centrale d’Algérie. Dzair Daily relate pour vous les détails dans la suite de ce numéro. 

En effet, ces dernières années, la monnaie nationale a connu une chute considérable. Suite à une crise financière et économique, le dinar a été dans une situation peu confortable dans les cotations de la Banque d’Algérie. Or, dernièrement, sa valeur commence à afficher une hausse face aux principales devises étrangères, notamment l’euro et le dollar étasunien. On vous en dit plus dans la suite de ce numéro du mercredi 15 février 2023.

Effectivement, le cours du dinar a été longtemps marqué par une tendance baissière. Néanmoins, après des années de forte contraction, les cycles de dévaluations que subissait l’unité monétaire Dz ont été rompus. Au vu des dernières cotations du marché officiel, la monnaie nationale algérienne commence à se rattraper. Elle connaît désormais une courbe positive.

- Publicité -

La monnaie nationale opère un net redressement

Il est question, en effet, de ce que rapporte le média francophone L’Algérie Aujourd’hui dans son récent numéro. Ainsi, si on se fie aux données officielles de la Banque d’Algérie, le taux du change moyen du dinar algérien au cours de cette semaine était de 146 DA pour un euro. Et 136 DA pour un dollar américain.

La différence est très nette si on revient au mois de juin 2022. Les chiffres étaient, en effet, de 153 DA pour un euro et 146 pour un dollar. Ainsi, sur une période de neuf (9) mois, le dinar a connu un rebond devant le fameux billet vert de l’Oncle Sam et devant la monnaie unique européenne. Il a, en effet, augmenté de plus de 6,8 % et de près de 4,5 % respectivement. Il est question de ce dont nous informe la même source médiatique.

Notons, par ailleurs, que l’objectif fixé par l’Exécutif n’est pas encore atteint. Les pouvoirs publics visent, effectivement, une réévaluation de 30 % de la valeur du dinar, à plus ou moins court terme. Il s’agit là encore de ce dont nous informe le média généraliste susmentionné.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -