AccueilÉconomieDigital« La Banque d'Algérie travaille à développer le dinar numérique », annonce...

« La Banque d’Algérie travaille à développer le dinar numérique », annonce Benabderrahmane

Économie – Le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, a annoncé que la Banque d’Algérie travaille actuellement à développer le dinar numérique. Nous vous livrons plus de détails à ce propos dans la suite de cet article du mardi 27 décembre 2022.

Selon le Premier ministre algérien, Aïmene Benabderrahmane, la Banque d’Algérie travaille à développer le dinar numérique. C’est en tout cas ce que le responsable a indiqué lors de son allocution à l’ouverture des travaux de la conférence sur les défis futurs des banques centrales, organisée par la Banque d’Algérie à l’occasion de son 60e anniversaire.

Dans le détail, le ministre a expliqué que la Banque d’Algérie a ouvert plusieurs ateliers. Dont le principal concerne la numérisation des paiements en Algérie. Cela se fera par l’adoption d’une forme de monnaie numérique. La Banque d’Algérie se chargera alors d’émettre cette monnaie, de la gérer et de la contrôler. C’est ce que rapporte El Hayat Tv.

Par ailleurs, le même intervenant a indiqué que cette nouvelle monnaie portera le nom de « dinar numérique algérien ». Benabderrahmane a aussi assuré que dans un avenir proche, cette nouvelle monnaie fera office de soutien à la forme physique du dinar algérien. Cette démarche entre dans la cadre des efforts fournis par le gouvernement pour généraliser la numérisation des paiements.

Banque d’Algérie : vers la création du dinar numérique algérien

Toutefois, la transition de l’Algérie vers le numérique et la généralisation des paiements électroniques créera un besoin de sécurité et de contrôle des systèmes de paiements. Ce à quoi la Banque d’Algérie devra faire face pour assurer aux citoyens des transactions sécurisées et les pousser à avoir recours à ces nouveaux modes de paiements. Qui rappelons-le, sont déjà légion dans tous les pays développés.

En attendant, plusieurs entreprises nationales proposent aux citoyens des systèmes de paiement en ligne de leurs services. À l’instar d’Algérie Télécom, Air Algérie, ou encore l’AADL. Bien que le taux de recours à ce système n’est pas élevé, il se développe petit à petit en Algérie.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici