AccueilÉconomieVotre ArgentBanque d’Algérie : Les aides accordées aux entreprises en difficultés

Banque d’Algérie : Les aides accordées aux entreprises en difficultés

Algérie – La Banque centrale d’Algérie (BA) a annoncé, jeudi dans un communiqué, la prorogation jusqu’au 30 juin prochain, des mesures d’allégement de certaines dispositions prudentielles applicables aux banques et aux établissements financiers, au profit des entreprises impactées par la pandémie. 

La Banque d’Algérie (BA) a indiqué, dans son document officiel, avoir renouvelé pour la troisième fois, et jusqu’au 30 juin 2021, les mesures d’assouplissement d’un certain nombre de dispositions prudentielles, dont profitent les banques et les établissements financiers, en faveur des entreprises sinistrées. Elles sont incluses dans l’instruction n° 05-2020 du 6 avril 2020. 

En ce qui concerne les mesures d’allègement applicables aux banques, il s’agit de la réduction du seuil minimum du coefficient de liquidité. Mais aussi de dispenser les banques et les établissements financiers de l’obligation de constitution du coussin de sécurité. Pour ce qui est des mesures d’allègement applicables à la clientèle des banques, il s’agit du report du paiement des tranches de crédits arrivant à échéance. 

On parle aussi du rééchelonnement des créances de la clientèle impactée par la conjoncture induite par la Covid-19. Mais également la poursuite des financements en faveur des clients. Il est question de ceux déjà bénéficiant des mesures de report ou de rééchelonnement des créances.

Mesures prises par la Banque centrale d’Algérie

La BCA explique que les mesures précédemment citées sont mises en œuvre dans l’objectif de soutenir les entreprises. Cela en diminuant les incidences néfastes de l’épidémie sur leurs activités. L’institution bancaire affirme avoir pris les mesures nécessaires. Ces dernières serviront à contenir l’impact de la crise du coronavirus sur l’économie nationale.

Les opérateurs économiques, quant à eux, espèrent la relance de l’économie nationale. Ils souhaitent retrouver une certaine stabilité. Ces acteurs de la vie économique veulent renouer avec la rentabilité de leurs projets. Néanmoins, il reste beaucoup à faire sur le terrain. Il en faut, pour redonner confiance et encouragement aux investisseurs. 

Dans l’attente de meilleurs jours pour l’économie du pays, les entreprises en difficultés comptent sur l’aide de la Banque d’Algérie (BA), pour pouvoir sortir du gouffre financier dû à la crise sanitaire actuelle. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes