30.9 C
Alger
30.9 C
Alger
vendredi, 12 juillet 2024
- Publicité -
AccueilFootBallon d'Or africain : Mahrez dénonce le favoritisme pour le Marocain Bounou

Ballon d’Or africain : Mahrez dénonce le favoritisme pour le Marocain Bounou

Publié le

- Publicité -

Foot – Dans une révélation choquante, Riyad Mahrez dénonce un favoritisme présumé pour le gardien marocain Yassine Bounou dans la course au Ballon d’Or africain. Soulevant des questions sur l’équité et la transparence de ce prestigieux trophée footballistique.

Le monde du football africain est actuellement témoin d’une bataille des titans. Riyad Mahrez, l’étoile d’Al-Ahli et ancien joueur de Manchester City, est entré de plain-pied dans le débat pour le Ballon d’Or Africain, pointant du doigt un présumé favoritisme pour le Marocain Yassine Bounou. Récemment, il a exprimé ses vues dans un entretien avec L’Équipe, apportant ainsi un nouvel éclairage sur la course au prestigieux titre.

- Publicité -

L’ailier, qui a déjà remporté le trophée en 2016, a souligné ses performances exceptionnelles au cours de la dernière saison. Avec un triplé historique, FA Cup, Premier League, et Ligue des champions, le membre des Fennecs s’est positionné, en effet, comme un candidat incontournable pour le titre. Ajoutant à cela, ses contributions en termes de buts et de passes décisives, tant en club qu’en sélection, le placent parmi les favoris.

Cependant, les choses se compliquent avec l’entrée en lice de Yassine Bounou, le gardien de but du Maroc et de Séville, récemment acclamé pour ses performances en Ligue Europa. Bien que le gardien du but ait joué un rôle clé dans l’atteinte des demi-finales de la Coupe du Monde 2022 par le Maroc, Riyad Mahrez souligne que cela ne saurait égaler son triplé avec City.

Mahrez questionne la candidature du Marocain Bounou au Ballon d’Or Africain

« Après, j’ai entendu qu’on essayait aussi de pousser pour le gardien du Maroc, Bounou, c’est vrai qu’il a gagné la Ligue Europa, mais bon ça ne vaut en aucun cas un triplé historique avec City. Donc on verra… », a-t-il lancé. Cette déclaration de la star algérienne survient, effectivement, dans un contexte de rumeurs suggérant un éventuel arrangement entre le Maroc et les organisateurs de la cérémonie pour le Ballon d’Or Africain.

- Publicité -

Ces rumeurs, non confirmées, indiquent que le Maroc aurait reçu des assurances concernant la victoire du gardien des Lions de l’Atlas en échange de l’organisation de la cérémonie à Marrakech.

La Commission Technique de la Confédération Africaine de Football, conjointement avec des professionnels des médias, des joueurs et des entraîneurs, se trouve désormais face à un choix difficile. Leurs décisions devront prendre en compte à la fois les prouesses individuelles et l’impact collectif des joueurs, dans un climat où les rumeurs et les performances exceptionnelles s’entremêlent étroitement.

La déclaration de l’international Dz jette un nouveau éclairage sur les critères d’évaluation du Ballon d’Or Africain, et pose la question de l’équité dans la reconnaissance des réalisations sportives. Le débat est loin d’être clos, et le monde du football africain retient son souffle en attendant la décision finale.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -